Entrepreneuriat : un atelier de validation en cours

Un atelier de validation du draft du document, chargé d’évaluer la situation de ces structures au Cameroun s’est tenu hier à Yaoundé.

Avoir une évolution annuelle des PME au regard des projets, programmes et mesures mis en place pour leur développement. Tel est l’objectif majeur du rapport sur la situation des Petites et moyennes entreprises (PME) au Cameroun, en cours d’élaboration.

L’Agence de Promotion des petites et moyennes entreprises (Apme) qui est à l’origine du projet a organisé hier à Yaoundé, un atelier visant à évaluer, enrichir et même à valider le draft du tout premier rapport en la matière.

En effet, la PME qui représente 95% des entreprises au Cameroun, a une contribution considérable dans la croissance économique. En retour, le pays la lui rend bien à travers des programmes, projets et autres mesures, visant entre autres la facilitation de la création et l’accès aux financements. On peut citer l’Apme, la banque de promotion des Pme, le crédit-bail, le crowdfunding et l’affacturage.

Grâce aux Centres de formalités de création d’entreprises ouverts à travers le pays, près de 61 000 entreprises ont été créées entre 2010 et 2016 et plus de 11 000 en 2017. Cependant, ces structures continuent de faire face aux problèmes de fonds, de qualité de l’emploi, d’outils de production et du respects des normes.

Le rapport annuel sur la PME, premier du genre, fournira au gouvernement et aux structures d’accompagnement, une vision structurée de la réalité du monde des PME au Cameroun pour une meilleure orientation des politiques de développement.

C’est pourquoi le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Laurent Serge Etoundi Ngoa qui a ouvert l’atelier, a qualifié le rapport d’outil d’appui à la prise de décision.

Beaucoup d’initiatives ont été prises pour que ce secteur puisse davantage produire. Il est question d’avoir des indicateurs pour évaluer leur apport. Au cas où celui-ci est moindre il sera question de penser à des stratégies, en vue de mieux orienter les politiques futures en matière de PME.

Aussi, a-t-il souhaité, que le projet soit concrétisé au terme de l’atelier de validation du draft de la première édition, que des rapports soient produits chaque année.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie