Nyong et Kellé Sud: un message d’unité

 La section en rangs serrés pour faire barrage aux nombreuses menaces de déstabilisation qui planent sur le pays

 

Le message des militants de la section RDPC du Nyong et Kellé Sud, réunis à la maison du parti à Eséka, pour le 32e anniversaire de la création de leur parti, était à la mesure de la situation que traverse actuellement le Cameroun en même temps qu’il est appelé à être retenu par tous pour servir désormais de boussole. Surfant sur le thème retenu pour ce 32e anniversaire : « Tous derrière Paul Biya pour la consolidation de l’unité, de l’intégration nationale et de la paix sociale, gages du vivre-ensemble camerounais dans l’harmonie et la performance économique», les différents orateurs, huit au total, ont su trouver les mots justes pour faire prendre conscience aux uns et aux autres des enjeux de l’heure.
Pour Pauline Irène Nguéné, ministre des Affaires sociales, ce thème est une invite à un militantisme sans faille, un soutien indéfectible et total à Paul Biya. Dans un contexte marqué par la guerre contre Boko Haram et des menaces à la paix et à  l’unité nationale, notamment dans les regions du Nord-Ouest et Sud-Ouest. Et d’égrener des mots qui reviendront comme un leitmotiv à la part de tous. Du président de la section RDPC Ndenga N. Jean Paul, aux présidents des sections OFRDPC (Kea Madeleine) et OJRDPC (Litop Bernard) : unité, solidarité, intégrité territoriale, paix, cohésion sociale, progrès, formation, discipline, intégration nationale, vigilance, vivre-ensemble, travail, effort, consolidation des acquis, inscription sur les listes électorales et bien sûr émergence. Des mots chers au président Paul Biya et au Nyong et Kellé Sud.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category