Droits d’auteur de l’art musical: les artistes pour un nouveau départ

 Une conférence de presse organisée le 23 mars dernier par le SYNAPROM et le collectif « Trop c’est Trop » à Yaoundé.

Le collectif « Trop c’est Trop » et le Syndicat national des professionnels de musique (SYNAPROM) ont tenu le 23 mars une conférence de presse à Yaoundé. Cette rencontre fait suite à la publication du fichier national des titulaires de droits en matière de création et de participation à la création des œuvres de l’esprit faite le 16 mars dernier au cours d’une réunion présidée par le ministre des Arts et de la Culture (MINAC), Narcisse Mouelle Kombi. Les artistes ont tenu à apprécier ladite publication, autour d’un panel composé entre autres de Jean-Pierre Essome, Ottou Marcellin, Messi Ambroise, Ama Pierrot, pour ne citer que ceux-là.
Avec l’appui du gouvernement, les artistes veulent s’unir et constituer une nouvelle société de gestion collective de l’art musical. Ils voulaient aussi, au travers de cette réunion, sensibiliser les artistes à se mobiliser en vue de souscrire, le moment venu, à la création de la nouvelle société de gestion collective de l’art musical. Ils sont venus officialiser devant les médias leur union. « Il s’agit pour nous de nous rassembler, nous accorder et réfléchir sur la démarche à suivre. Il ne s’agit pas encore de créer une entreprise », déclare Jean-Pierre Essome, artiste musicien. Comme deuxième aspect de cette rencontre, les syndicats d’artistes camerounais présents ont tenu à prôner la transparence et la bonne gouvernance en saisissant le président de la commission de contrôle afin qu’il justifie l’usage des fonds logés sur le compte de dépôt spécial dédié à l’art musical.
Les artistes ayant effectué le rassemblement avec pour slogan de ralliement : « Tous unis pour une même cause », se disent ouverts à tous ceux qui veulent contribuer à ce nouveau départ de l’histoire des droits d’auteur et droits voisins. « Le ministre nous donne aujourd’hui la possibilité d’agir car personne mieux que nous, artistes, ne peut décider de ce qui est bon pour nous », a déclaré Ama Pierrot, artiste musicien.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie