Bogo: remobilisation pour le développement local

 Le meeting du 24 mars a permis de dresser le bilan des 32 ans du RDPC et de fixer des nouvelles perspectives

 

Utiliser le Fufuldé, langue locale, c’est l’option choisie par les responsables de la section Diamaré-Est, vendredi dernier, pour s’adresser aux populations à Bogo. C’était lors du grand meeting de célébration des 32 ans du parti Rdpc dans cette localité. Une occasion idoine pour les fils et filles de cet arrondissement venus des quatre coins du pays. Ils ont dressé le bilan des réalisations du RDPC dans leur localité. « Ce bilan élogieux nous a permis de fixer des nouveaux objectifs pour le développement local. D’ailleurs dans les prochains jours, un hôpital totalement réhabilité et équipé en matériel sera offert, c’est un grand challenge pour nous », fera remarquer l’honorable Hamadou Sali, président de la section Diamaré-Est, par ailleurs député.
Dans les quatre grandes articulations qui ont marqué ce partage en famille, il se dégage qu’en termes de bilan dans la réalisation des activités de développement, Bogo a beaucoup gagné. « Les cadres hauts placés dans l’administration se comptent en dizaines, plusieurs jeunes ont eu des emplois, des écoles et hôpitaux ont été construits, dans quelques jours la voirie urbaine de Bogo sera réfectionnée, les travaux de la route Maroua-Bogo-Maga-Pouss sont en cours », fait remarquer Hamadou Sali. Pour Boubakary, président de l’OJRDPC, l’engagement à être derrière le président Paul Biya doit être total pour les années à venir. « Chers jeunes, nous devons suivre l’exemple de nos aînés, ajuster notre comportement et accompagner le Rdpc lors des échéances futures », a-t-il souligné.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category