Kalfou: des voleurs de bétail aux arrêts

Ils ont été interpellés en possession de 42 bœufs le vendredi 31 mars dernier à Hamdalao, une localité de l’arrondissement de Kalfou.

Les populations du village Hamdalao, dans l’arrondissement de Kalfou, aidées par le comité de vigilance, ont intercepté deux individus conduisant un troupeau de 41 bœufs. La scène se passe dans la matinée du vendredi 31 mars. Adamou Hamadou vient à peine d’être recruté comme bouvier par le nommé Bodaï Dogoniga, agro-éleveur domicilié au village Mongi-centre, dans l’arrondissement de Gobo. Encore en période d’essai, Adamou Hamadou, 21 ans, né à Tcherféké arrondissement de Yagoua, s’attache rapidement les services de son ami Oumarou Bouba, un Nigérian âgé de 22 ans, provenant de Damafourou. Le jeudi 30 mars au soir, le troupeau n’est pas arrivé au ranch. Bodaï Dogoniga s’inquiète. Las d’avoir fait le tour, il alerte discrètement les autorités traditionnelles du département par téléphone. Dans la matinée du 31 mars, les populations du village Hamdalao, localité de l’arrondissement de Kalfou située à plus de 80 km de Gobo, interceptent les deux individus conduisant les bœufs recherchés. Démasqués, les deux larrons se rendent sans résistance.
Les bœufs sont immédiatement sécurisés par le comité de vigilance jusqu’à l’arrivée de la brigade de gendarmerie de Kalfou. Avisés, Bodaï Dogoniga et ses compagnons débarquent à Hamdalao et reconnaissent les quarante bœufs. Interrogés, les deux gangsters affirment se diriger vers la zone boisée de l’arrondissement de Kaï-Kaï. Leur butin devait être tranquillement écoulé dans ce massif forestier dense où des complices les attendaient. Le propriétaire des deux autres bœufs non reconnus par Bodai Dogoniga et ses compagnons, dont l’un a été vendu chemin faisant, ne s’est pas encore signalé. Pour le moment, les enquêtes suivent leur cour à la brigade de gendarmerie de Kalfou.

 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category