Aviculture: la station de Douala reprend vie

Le MINFI a présidé mercredi une cérémonie de cession des actifs de l’ex-ONDAPB à une PME de droit camerounais.

La société RONAX Invest, PME de droit camerounais évoluant dans le domaine avicole, est désormais propriétaire de la station de Douala de l’ex-Office national de développement de l’aviculture et du petit bétail (ONDAPB). A l’arrêt depuis plus de dix ans, faute de moyens financiers, cette structure étatique tient là son repreneur. La cession de ses actifs a donné lieu à une cérémonie protocolaire mercredi en fin de journée, au ministère des Finances (MINFI). Autour du ministre Alamine Ousmane Mey, pour la circonstance, deux autres membres du gouvernement, le ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (MINEPIA) le Dr Taïga et le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières (MINDCAF), Jacqueline Koung à Bessikè. Tous trois signataires de la cession pour le compte du gouvernement. En face, Philippe Esso, DG de RONAX Invest, dont la société a été « désignée adjudicataire au terme d’un appel d’offre où elle a présenté la meilleure offre technique et financière », selon le MINFI. L’offre en question s’articule autour d’une reprise des actifs résiduels  à 250 millions de F et d’un plan d’investissement de 1,8 milliard de F.
Le DG de RONAX Invest assure que ses premières productions, des poulets de chair sur pied et en découpes, devraient être sur le marché local d’ici décembre prochain. La suite des activités, selon Philippe Esso, « prévoit la transformation de la chair de poulet en produits dérivés, la production des poussins d’un jour, des aliments pour volaille, entre autres ». Le MINFI a tenu à lui rappeler que les terres sur lesquelles sont menées ces activités à Douala ne seront pas vendues mais concédées à travers un bail emphytéotique qui donne lieu au paiement d’un loyer annuel à l’Etat. D’où la signature du MINDCAF dans cette cession d’actifs.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category