PME: la mutation vers le formel en marche

Les PME/PMI étant les principaux vecteurs de croissance de l’économie camerounaise, le Centre de gestion agréé Confédération des petites et moyennes entreprises (CGA CoPME) veut les rendre plus compétitives. Dans cette optique, la structure d’accompagnement initie un « Atelier de validation de la formalisation de 500 entreprises du secteur informel ».  L’objectif de cet atelier, selon Alain Boutchang, est de faire migrer ses adhérents exerçant dans le secteur informel vers le secteur formel (basculement au régime de la patente), aux fins d’un meilleur encadrement et par ricochet, une meilleure productivité leur permettant de générer davantage de bénéfices. Cette initiative vise donc un début de rétablissement de l’équilibre entre le formel et l’informel, « Cette phase de migration est donc un pan indispensable pour une croissance économique forte, équilibrée et pérenne », affirme M. Boutchang.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie