Cyber presse: le plagiat tisse sa toile

La presse écrite traditionnelle est de plus en plus bousculée par les articles publiés sur le net

 

Une habitude fréquente. Parfois assez agaçante. La plupart des journalistes de Cameroon Tribune, Mutations et autres  organes de presse voient très souvent leurs articles publiés in extenso dans certains médias en ligne. Si certaines publications en ligne ont la décence d’indiquer la source, d’autres par contre ne le font pas et y mettent même un code d’accès. « Vous vous imaginez que pour parcourir votre article publié par un journal en ligne, on vous exige un code ? Pourtant, pour utiliser un article publié dans un journal il faut d’abord l’autorisation de l’auteur. Ce qui donne l’impression que nous travaillons pour les autres et ce n’est pas juste », déplore une journaliste. Ils sont  nombreux à être victimes de ce  fléau. « Le fait de rapporter les propos de quelqu’un sans l’avoir cité et de se faire passer pour l’auteur de cet  article c’est du plagiat. Et à partir du moment où ils prennent les informations dans la presse sans citer du moins l’auteur de l’article ou le nom de la presse en question pose problème », poursuit un autre. « J’avoue avoir retrouvé mes articles régulièrement sur certains sites », affirme Domo Désiré, journaliste à Mutations. Pour Georges Parfait Owoundi, journaliste dans le même organe de presse, «  le plagiat est décrié dans la presse depuis un moment. Cette vague de journalistes de la toile  cèdent à la facilité.  En 2014, je me rappelle avoir retrouvé mes articles sur plusieurs sites lorsque j’étais même encore stagiaire. Mes articles rédigés sur les grands procès qui se déroulaient au Tribunal criminel spécial aussi sont relayés sur plusieurs sites. La plupart étaient signés avec leurs noms. Seuls quelques-uns ont eu l’honnêteté de mettre le mien », conclut-il.
C’est que l’arrivée d’Internet et  son développement exponentiel ont bouleversé notre mode de vie et de travail… Et c’est dans ce cadre que la presse numérique est de nos jours très consultée. Une situation qui donne naissance au phénomène du copier-coller des articles déjà publiés dans les journaux. Pourtant, le plagiat est sanctionné par les lois n° 2000/011 du 19 décembre 2000 relative au droit d'auteur et aux droits voisins du code de propriété intellectuelle et n°2001/956/PM du 1er novembre 2001 fixant les modalités d’application de ladite loi. C’est donc par ignorance que certains se prêtent à ce jeu.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie