Turquie: le oui l'emporte à l'issue du référendum sur les pouvoirs présidentiels

55 millions d’électeurs turcs étaient hier aux urnes dans le cadre d’un référendum constitutionnel. Initiée par le président Recep Tayyip Erdogan, cette réforme prévoit la transformation de la Turquie en régime présidentiel fort et très centralisé, avec l’abolition du poste de Premier ministre et de nouveaux pouvoirs attribués au président. En cas de victoire du « oui », le président de la République pourra nommer et limoger les ministres, nommer deux vice-présidents, nommer une partie des juges de la Cour constitutionnelle, décréter l’état d’urgence et gouverner par décret au besoin en ce qui concerne certains domaines. Aux dernières nouvelles ce matin, le "oui" l'emporte. Les résultats officiels sont attendus dans une dizaine de jours. 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category