Education: place au troisième trimestre

 Les élèves reprennent le chemin de l’école ce jour. Certains se préparent à affronter les examens officiels.

C’est avec la mémoire bien fraîche que Gloria Mbia, élève au CMII va reprendre le chemin de l’école ce matin. Pendant les congés de Pâques, l’élève âgée de 10 ans a consacré une grande partie de son temps aux cours de soutien à domicile. Pour les parents, le troisième trimestre est considéré comme le dernier virage et par conséquent, leur fille n’a pas droit à l’erreur. Il faut mettre toutes les  chances de son côté pour le concours d’entrée en sixième et le Certificat d’études primaire (CEP). « Nous avons profité de ces deux semaines de congés de Pâques pour lui permettre de réviser les matières dans lesquelles, elle éprouve quelques difficultés comme le calcul. Elle a eu un emploi du temps avec son répétiteur qui lui a permis de s’amuser aussi. Nous n’avons pas perdu de vue l’essentiel », expliquent les parents. C’est le même rythme qu’a suivi Marguerite Viviane Akon, élève en classe de première A4 au Lycée de Mballa II. « Nous avons travaillé avec nos enseignants pour les cours de remise à niveau à travers des exercices pratiques, de méthodologie et des sujets d’examen. J’ai eu 09/20 de moyenne et il me faut travailler pour obtenir mon probatoire. Ce n’était pas facile, mais quand on veut réussir on doit se sacrifier », confie-t-elle.
Pour les responsables des établissements et les enseignants,  l’on ne perd pas de vue le taux de réussite aux examens. « Vous savez que le mois de mai est ponctué de nombreux jours fériés. Ce qui fait qu’il ne nous reste plus assez de temps. Il faut que les uns et les autres se mettent au travail pour que le succès aux différents examens soit au rendez-vous », explique M. Evina, enseignant de mathématiques. « Nous allons tenir une réunion avec tous les enseignants pour une évaluation du niveau des élèves qui préparent les différents examens officiels. Ceci nous permettra de voir sur quels aspects il faut redoubler d’efforts. Il faudrait que les parents nous aident aussi à la maison. Ils doivent éviter que les enfants passent plus de temps devant la télévision. Rien n’est encore perdu pour ceux qui n’ont pas bien travaillé. Ils peuvent encore se rattraper », indique un responsable d’établissement privé. Aux élèves d’être assidus pour réussir en fin d’année.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category