Un soutien précieux

Commentaire

Le don de 18 milliards de francs de la Banque mondiale pour financer le processus de désarmement, démobilisation, réinsertion et rapatriement (DDRR) en République centrafricaine vient à point nommé. Cette institution financière prend ainsi en charge l’essentiel des opérations tandis que le gouvernement centrafricain s’acquitte des neuf autres milliards nécessaires pour mener à bon port ce processus.
Le soutien de la Banque mondiale est précieux dans la mesure où malgré la normalisation du pays, des troubles à l’ordre public ont été relevés. Non seulement ces violations récurrentes émanaient des groupes armés et traduisaient leurs difficultés à déposer les armes, elles faisaient également redouter le spectre de la guerre civile qui a dévasté le pays pendant 3 ans et dont les principaux artisans furent la Séléka et les anti-balaka. Toutes les conditions semblent réunies pour enclencher véritablement le DDRR. C’est à juste titre que les représentants des 14 groupes armés se retrouvent demain et après demain autour du comité consultatif chargé de piloter ce processus.
Dès lors, il appartient aux groupes armés de s’en tenir aux prescriptions du DDRR et donc de ne plus violer la paix. Dans un contexte où la communauté internationale est fermement engagée en faveur du redressement de l’Etat centrafricain. Il suffit de relever que le Fonds saoudien pour le développement a accordé au gouvernement centrafricain une enveloppe de 45 milliards de francs au terme d’une convention signée  avec le ministre des Mines. Cette enveloppe est destinée à financer la reconstruction des routes, des écoles et des hôpitaux. De même, le Fonds international de développement agricole (FIDA) soutient le plan de relèvement du secteur agricole au coût de 18 milliards de francs. Etalé sur trois ans, ce plan porte sur la réduction de la pauvreté en milieu rural à travers l’élevage des ruminants et le développement des cultures vivrières. D’autres soutiens peuvent se manifester. Il ne tient qu’aux Centrafricains de les attirer en consolidant la paix et en œuvrant fermement au profit de la réconciliation nationale.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category