Nachtigal Hydro Power Company: les contours de la concession

La signature de la convention entre l’Etat du Cameroun et la structure a eu lieu hier à Yaoundé

 

La signature de la convention de concession de production d’électricité entre l’Etat du Cameroun et la société Nachtigal Hydro Power Company (NHPC) a eu lieu hier à Yaoundé. Pour les deux parties représentées d’une part par le ministre de l’Eau et de l’Energie, Basile Atangana Kouna et le directeur général de NHPC, Olivier Flambard d’autre part, ledit contrat constitue une autre étape importante dans la mise en œuvre du projet Nachtigal-amont consigné dans le Plan de développement du secteur de l’électricité à l’horizon 2035 et dont le montant de l’aménagement est estimé à 600 milliards de F.
Selon le Minee, ce document fait de la NHPC, le concessionnaire de l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal-amont pour une durée de 35 ans. « Après cette période, ce projet qui va générer 420 MW sera géré par l’Etat du Cameroun », précise-t-il. La dite convention de concession permet également le transfert à la société NHPC, des droits fonciers sur le site du projet à son exploitation. Pour ce qui est des actionnaires, l’on compte l’Etat du Cameroun avec ses 30% de parts, la société financière internationale (SFI) avec 30% et la société Electricité de France (EDFI) et ses 40% d’actions. Pour le DG, ce projet va contribuer de façon positive au développement économique, « aussi bien sur le plan national que local avec des retombées économiques directes et indirectes dont 1500 travailleurs à la pointe sur le chantier », assure-t-il. Pour que tout cela se concrétise au plus vite, le Minee a souhaité que les travaux préliminaires commencent au mois de juin 2017 et les travaux anticipés de construction du barrage avant la fin de l’année. « Pour un début effectif des travaux de construction du barrage au mois de  janvier 2018, tout en espérant que le closing financier se fasse effectivement à la fin  de cette année », souhaite-t-il.
Pour ce qui est des indemnisations, on apprend que le Premier ministre, chef du gouvernement, a déjà signé le décret permettant d’indemniser les populations. La signature de la convention de concession  est attendue pour commencer à payer les riverains, puisque les fonds sont déjà disponibles. Par ailleurs, 27 parcelles  font encore l’objet d’une évaluation par les services compétents de l’Etat. Toutes les populations concernées seront indemnisées avant le démarrage effectif des travaux. Le projet d’aménagement se situe au niveau des chutes de Nachtigal-amont, à 65 km au nord-est de Yaoundé dans la région du Centre.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category