Défense et sécurité: les officiers de l’Ecole d’état-major à Maroua

 Ils y ont séjourné la semaine dernière, en vue de s’imprégner des réalités du terrain

 

Ils sont au total 64 officiers et deux personnels de soutien. Ils viennent de l’école d’état-major de Yaoundé, dans le cadre d’un voyage d’études sous la conduite du colonel Bernard Abanda, commandant de l’Ecole d’état-major (EEM). Après avoir reçu des cours théoriques, ils sont venus compléter cette formation par la pratique telle que vécue sur le terrain. Fort de ce que la région de l’Extrême-Nord n’a toujours pas retrouvé sa sérénité d’antan, le colonel Bernard Abanda a choisi comme champ d’expérimentation pour ses poulains, la 4e région militaire interarmées qui combat contre la secte islamiste Boko Haram dans le cadre de l’opération « Emergence 4 ».
Après leur arrivée à Maroua, le colonel commandant de l’EEM de Yaoundé et son équipe sont allés le 18 avril 2017 rendre une visite de courtoisie au gouverneur de la région de l’Extrême-Nord. Midjiyawa Bakari a saisi cette opportunité pour remercier le haut-commandement pour tous les efforts déployés dans le cadre de la guerre contre Boko Haram. Les officiers de l’Ecole d’état-major ont saisi cette occasion pour remettre à leur hôte un bâton de commandement pour l’encourager dans les efforts tous azimuts qu’il mène en vue de redonner à la région de l’Extrême-Nord son aura d’antan. Le séjour des officiers de l’EEM s’est poursuivi dans les structures de l’opération « Emergence 4 » basées à Maroua.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category