Rentrée scolaire 2015-2016: derniers réglages

Dans les établissements scolaires, l’heure est aux préparatifs du grand jour.

Les écoles, lycées et collèges ouvriront leurs portes lundi  prochain dans le cadre de la rentrée scolaire 2016-2017. Dans les établissements scolaires de Yaoundé, l’heure est aux derniers réglages pour que les premiers cours démarrent lundi prochain. Même si pour certains parents l’heure est encore à la quête d’une place ou à l’inscription. Les bureaux des chefs d’établissement ne désemplissent pas. « Avec les affectations des proviseurs, il fallait s’y attendre et c’est normal qu’ils prennent le temps de s’imprégner. Je suis à mon énième rendez-vous avec le nouveau dirigeant, mais je ne désespère pas. Il faut à tout prix que mon enfant ait une place », confie un parent déterminé. 
Pour que tout soit fin prêt le jour J, les enseignants, surveillants généraux, censeurs et chefs d’établissement ont eu une journée-marathon hier à Yaoundé. Cette journée était dédiée aux assemblées générales de veille de rentrée scolaire. Au menu des échanges, la répartition des enseignants par classe, à disposition du matériel et des équipements, les emplois de temps, les listes d’élèves, les recrutements et les effectifs, y compris les questions de discipline. « Nous sommes déjà dans la dynamique de reprise des cours. A cet effet, je dois rencontrer le staff administratif tout à l’heure, après quoi nous aurons une assemblée générale de rentrée. Les conseils des enseignants se tiennent depuis mercredi dernier. Les enseignants ont repris le service ce matin (NDLR : hier) », a confié Alain Louis M. Nama Essomba, proviseur du lycée technique industriel et commercial de Yaoundé.
A l’école d’application de Melen I, la journée d’hier était consacrée au nettoyage. Ici, le visiteur est accueilli par un personnel d’appoint qui passe au peigne fin l’établissement. Les listes des élèves sont déjà affichées devant chaque salle de classe. Ceci afin de permettre à chacun de se retrouver sans difficulté dès le premier jour des classes. Au lycée technique industriel et commercial, c’est la même ambiance qui règne depuis deux semaines en ce qui concerne l’hygiène. « On a également vérifié l’état du matériel, question de pouvoir le mettre à jour à l’instar des tables-bancs. On s’est notamment assuré que toutes les salles de classe sont nettoyées pour être prêtes à accueillir les élèves. Les registres d’inscription ont été ouverts conformément au texte ministériel et les recrutements engagés », renseigne Alain Louis M. Nama Essomba.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie