Livres: des manuels non disponibles

A la veille de la rentrée scolaire, certains ouvrages manquent toujours dans les rayons des librairies. 

Hier matin à la librairie St Paul de Yaoundé, c’était le branle-bas. Parents et élèves se bousculaient avec les listes des livres en main à la recherche des livres inscrits au programme mais difficiles à trouver dans les librairies. Parmi les clients, une dame attire particulièrement l’attention. En quelques minutes, elle a effectué plus d’un tour dans les rayons de cette librairie. C’est avec un visage anxieux qu’elle a quitté les lieux. « J’ai déjà certains livres sous la main, mais je cherche celui de Français des classes de 6e et 3e de la collection Emergeons ainsi que le dictionnaire de Latin / français, depuis le week-end dernier », fait-elle savoir.  Avant de poursuivre : « J’ai fouillé dans presque tous les espaces commerciaux de la ville mais sans succès. L’on m’explique que les stocks sont épuisés, on m’a donné rendez-vous pour le week-end. Mais, je continue ma recherche parce que je dois les avoir aujourd’hui ». Comme elle, Mme Embolo, rencontrée à la librairie Sylvestre à Yaoundé, exprime son désarroi : « Ma fille va à la maternelle, et depuis quelques mois, je ne parviens pas à mettre la main sur certains livres notamment : What House, The Secret of Sound», confie t- elle. 
Par contre pour Eugène M., rencontrée à la librairie Marswell à Nlongkak, le compte est bon. « Je suis satisfait, j’ai la totalité des livres au programme pour ma fille qui entre 6e cette année. J’ai dû commencer mes achats tôt pour ne pas faire face aux embouteillages de dernière minute. Il ne manquait que le livre d’Education civique et sportive de la collection Mangroove, que j’ai trouvé ici. Je peux dormir en paix », se réjouit-il. 
Comme ces parents, plusieurs autres ont pris d’assaut les librairies dans l’objectif d’assurer la rentrée scolaire à leurs enfants. Et d’une libraire à l’autre, la tendance est pratiquement la même : les ouvrages ne sont pas tous disponibles.
Mais du côté du syndicat des libraires, l’on rassure. Le président du Syndicat national des libraires et papetiers du Cameroun (Synalipac) explique que tous les livres sont disponibles mais qu’il s’agit d’un problème de ravitaillement. Nous nous sommes assurés qu’il n’y ait pas rupture de stocks, les derniers en provenance de Douala sont en route. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie