Le coup double de Charlotte Dipanda

Samedi dernier au Palais des Sports, la diva célébrait ses 10 ans de carrière et la présentation de son nouvel album.

Elle est loin de s’achever, l’histoire d’amour entre Charlotte Dipanda et son public. Et cela fait 10 ans que l’idylle dure ! Pour fêter ça, un concert en guise de remerciements et un nouveau bébé de six titres présenté. Aux fans venus nombreux au Palais des Sports samedi dernier honorer ce show, Charlotte Dipanda a rendu la pareille.

Parmi ses invités se trouvaient aussi Laurent Esso, ministre d’Etat, ministre de la Justice, garde des sceaux et le Pr. Narcisse Mouelle Kombi, ministre des Arts et de la Culture et plusieurs autres personnalités. Visiblement, personne ne résiste à la diva de la chanson camerounaise.

Avec sa voix envoûtante et pleine de charme, l’artiste comme pour se faire désirer, a dû offrir en guise de mise en bouche, un clip vidéo tourné avec la Nigériane Yemi Alade pour le titre « Sister ». Amour célébré entre deux « soeurs » et pourquoi pas entre deux nations.

Et quand l’heure H sonne avec l’entrée en scène de la star vers 22h, le public est dans une sorte de transe pour accueillir l’artiste. Des applaudissements à n’en point finir, des cris de joie pour lui témoigner leur affection. Subtile mais radieuse dans sa robe longue noire, pieds nus, Charlotte Dipanda commence par dérouler le premier morceau de l’album baptisé : « Un jour dans ma vie ». Et c’est avec un autre « Na tondi » qui veut dire « J’aime » en langue Duala, que la star enchaîne avec pour objectif d’exprimer cet amour inconditionnel voire fusionnel qu’elle voue à son public.

Une adhésion marquée par la reprise en choeur des refrains de toutes ses chansons. Et tout le répertoire est déroulé avec « Na ndé », ou encore ce morceau qui encourage les parents ayant des enfants malades : « Un jour dans ma vie ».

Une chanson qui sonne comme un soutien aux parents vivant ce calvaire. Un texte émouvant avec des mots pleins de réconfort. Sur la scène, Charlotte Dipana a invité le jeune artiste Locko. Dans un duo langoureux, tous les deux ont uni leurs voix mélodieuses pour interpréter ce titre à succès : « Je serai là » devant un public médusé.

Main dans la main en signe d’accord parfait afin de matérialiser les paroles de cette chanson, les deux artistes ont séduit par leur prestation. Dans son style qu’on lui connaît, la diva de la chanson camerounaise est restée fidèle.

Elle donne alors raison à celui qui guida ses premiers pas, Jeannot Hens de regrettée mémoire qui disait : « Une star est née. » Une étoile de la musique qui a su rendre hommage à Sallé John, promoteur du rythme « Ambassibé » dans un duo dans « Dumbéa ».

Pour ne pas trancher net avec les autres albums, Charlotte a navigué dans les précédents opus avec « Ndolo Bukatè », « Aléa mba », « Soma Loba », « Elle n’a pa vu », des chansons qui ont éveillé de nombreux souvenirs chez certains. Puisque les bonnes choses ont une fin, c’est vers 23h44, que Charlotte Dipanda s’est éclipsée dans sa loge avec le sentiment du devoir bien accompli.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie