Port de Douala: un troisième portique acquis

 L’infrastructure, construite en Chine, est arrivée à quai hier, 3 mai.

Manutentionner deux containers de 20 pieds à la fois. Cette aptitude du nouveau portique de quai du Port autonome de Douala a été évoquée plusieurs fois hier, 3 mai 2017, jour d’arrivée du nouvel engin sur son désormais site de travail. Travail qu’il fera plus vite que ses prédécesseurs (acquis en 2001), qu’il dépasse aussi en envergure, tout en consommant moins d’énergie, et en disposant d’un « système automatisé plus performant», expliquera le directeur général de Douala International Terminal (Dit), Jakob Sidenius.
Les principaux responsables de la place portuaire, en tête desquels le directeur général du Pad, Cyrus Ngo’o, ont suivi l’entrée dans le port du navire transportant le nouveau portique sur un écran, qui recevait des images de drone. Occasion d’un échange de quelques minutes, au cours duquel la presse a pu recueillir quelques informations. Le portique a été construit sur un chantier naval de Shanghai en Chine, il est doté d’une plus grande vitesse de manœuvre (même si la cadence précise ne pourra être évaluée qu’après environ un mois d’activités, selon Dit), d’une technologie de pointe et de systèmes de contrôle innovants. Coût de l’acquisition : 5,5 milliards de F.
Par ailleurs, le site prévu pour l’accueil du nouveau portique a été renforcé pour assurer la stabilité de l’ensemble. « Le moment tant attendu est enfin arrivé. Le troisième portique d’exploitation du terminal à conteneurs du port de Douala est arrivé à quai [le 3 mai] à 12h58 mn exactement. Donc, nous sommes très heureux. La communauté portuaire que vous voyez rassemblée à cette occasion est très heureuse », a déclaré Cyrus Ngo’o. Il rappellera qu’avec le nouvel équipement, l’exploitation va être améliorée, « notamment la cadence de manutention des containers ».
« Ce portique intègre les développements qu’il y a eu dans ce domaine depuis la construction du premier portique que nous avons actuellement à quai », a pour sa part indiqué M. Sidenius à la presse, après l’arrivée de l’infrastructure. « Le nouveau portique est plus haut, plus large et plus performant que les anciens portiques (…) en outre, le confort pour le conducteur est amélioré et la consommation en carburant est réduite d’environ 30% », a-t-il ajouté, avant de conclure : « Nous avons beaucoup travaillé avec l’équipe technique du Pad, avec les techniciens de nos actionnaires de référence, pour trouver un engin performant, qui sera un atout pour l’avenir du port de Douala. ».
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category