24 milliards de F pour le stade de Japoma

Les fonds, dont la convention de crédit a été signée jeudi dernier à Yaoundé, représentent la contrepartie de l’Etat pour la construction du complexe sportif.

Nouveau coup d’accélérateur dans la construction des infrastructures destinées à accueillir la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 au Cameroun. Jeudi dernier à Yaoundé, une étape importante a été franchie dans la réalisation du complexe sportif de Japoma à Douala. Le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, a procédé à la signature de la convention avec BGFI Bank Cameroun, relative au financement de la contrepartie de l’Etat camerounais dans le coût global de construction de l’infrastructure. Celle-ci porte sur un prêt de 24 milliards de F, d’une maturité de sept ans, dont 24 mois de différé à partir de la mise à disposition des fonds à un taux d’intérêt de 6,5%. « Par ce prêt, le Cameroun boucle la mobilisation de sa quote-part, soit 15% du coût total des travaux », déclare Alamine Ousmane Mey. 
Ce financement sera complété par Eximbank de la Turquie. En effet, le chef de l’Etat, Paul Biya, a signé il y a quelques jours, un décret habilitant le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, à signer avec Eximbank de la Turquie, un accord de prêt d’un montant de 114,3 milliards de F, pour le financement partiel du projet de construction dudit complexe sportif, qui sera réalisé par l’entreprise turque Yenigun construction industry. Il sera constitué entre autres, d’un stade olympique couvert de 50 000 places, de terrains d’entraînement, d’une piscine olympique, de courts de tennis, parkings et espaces paysagers, d’une annexe de l’Académie nationale de football, d’un centre commercial, etc. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie