Attentat de Manchester: l’Europe renforce son dispositif sécuritaire

De nouvelles mesures prises par les Etats après l’attaque survenue lundi soir et revendiquée par l’État islamique, dont le bilan provisoire est de 22 morts.

L’attentat de Manchester, revendiqué par l’État islamique et survenu lundi soir à la sortie d’un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande, a entraîné le renforcement du dispositif sécuritaire à travers l’Europe. C’est le cas à Londres, la capitale britannique, comme l’a confirmé dans un communiqué le maire de la ville, Sadiq Khan. « Les Londoniens verront plus de policiers dans nos rues», a-t-il écrit sur Twitter. A Stockholm (Suède) où se joue aujourd’hui la finale de la Ligue Europa entre les Anglais de Manchester United et les Hollandais de l’Ajax d’Amsterdam, «le risque terroriste a été pris en compte depuis le début des préparatifs», selon l’UEFA, qui se veut rassurante. «Plusieurs mesures de sécurité supplémentaires ont été mises en œuvre suite aux attaques de Stockholm en avril dernier ».
En France où cet attentat n’est pas sans rappeler celui du Bataclan le 13 novembre 2015, les spectacles prévus à Paris ont été maintenus, mais avec un niveau de sécurité élevé. « Nous avons donné un certain nombre de consignes aux organisateurs d’événements sportifs et culturels de manière à ce que la protection de nos concitoyens soit partout assurée », a précisé Gérard Collomb, le ministre français de l’Intérieur. Une circulaire a été envoyée à l’ensemble des préfets pour qu’ils puissent renforcer la sécurité autour de ces événements. Cependant, la ministre française de la Culture, Françoise Nyssen, a appelé à ne « pas se laisser guider par la peur » et encouragé les jeunes à continuer à se rendre dans les salles de concert. Ariana Grande devait du reste se produire à Paris le 7 juin prochain et à Lyon le 9 juin.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category