Ascension: exhortations à la paix

Mgr Jean Mbarga a invité les fidèles à être des modèles du vivre-ensemble, hier en la cathédrale Notre-Dame-des-Victoires de Yaoundé.

Faste et solennité étaient au rendez-vous hier, à l’occasion de la célébration de la fête de l’Ascension  en la cathédrale Notre-Dame-des-Victoires de Yaoundé. Au cours de cette célébration eucharistique qui intervient 40 jours après la fête de Pâques, le célébrant principal, l’archevêque métropolitain de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga s’est inspiré des textes liturgiques du jour pour attirer l’attention des fidèles sur la signification de la montée du fils de Dieu vers son Père. Une montée qui trace la voie à tout homme épris de paix, d’amour et de justice.
Face au doute, à l’incertitude et à la peur des hommes d’aujourd’hui, Mgr Jean Mbarga, s’inspirant de l’évangile selon Saint Mathieu, a invité les chrétiens à aimer leur prochain, à l’amour de soi, de la nation et surtout de Dieu. En ce sens que, la vie trouve son sens dans l’immortalité. « Il nous revient de révéler à nos contemporains que tout s’accomplit au nom de Jésus-Christ. Ne laissons pas notre monde sans l’évangile. Bâtissons-le avec l’évangile », a recommandé le prélat. « Ne nous égarons plus dans les sollicitations imparfaites des hommes. C’est Dieu qui a tout en mains », a-t-il poursuivi. C’est pour une évangélisation tous azimuts que l’archidiocèse de Yaoundé vient d’ouvrir une école de catéchèse pour la formation des fidèles à la connaissance des saintes écritures.
« Etant donné que le Christ est la lumière du monde, la grande sagesse qui a édifié toutes les civilisations, il nous est apparu opportun d’ouvrir cette école. Celle-ci va diffuser de façon scientifique et solide aux fidèles qui le désirent, une vraie culture chrétienne, biblique. Ceci pour qu’aujourd’hui, dans le foisonnement des lectures de la parole de Dieu, nous puissions avoir une lecture sûre pour une maîtrise des textes et de leur signification », a conclu Mgr Jean Mbarga. Dans la perspective de la célébration de la Pentecôte dimanche 4 juin, l’archevêque métropolitain a allumé un cierge en guise d’ouverture de la neuvaine à l’Esprit-Saint.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category