Syrie: le pape appelle à la fin de la guerre

Dans son traditionnel message de Pâques urbi et orbi, « à la ville et au monde», François souhaite l’arrêt des hostilités.

Le souverain pontife a invité à mettre un terme à la guerre qui ravage la Syrie. Ce n’est pas la première fois que l’actualité de la Syrie est présente dans les discours du chef de l’Eglise catholique. Cela fait plusieurs années que le pape François évoque dans ses messages la Syrie.

Mais cette année son message a été particulièrement vibrant. Le pape François a ainsi souhaité que la lumière du Christ ressuscité éclaire les consciences de tous les responsables politiques et militaires, afin que « que soit mis un terme immédiatement à l’extermination en cours et que soit respecté le droit humanitaire en Syrie » a–t-il déclaré.

Depuis le balcon de la basilique Saint-Pierre, le pape a insisté afin que les décideurs politiques notamment fassent tout pour que l’espoir revienne dans la « bien-aimée et tourmentée Syrie où la population est épuisée par une guerre qui ne voit pas de fin ».

Le pape François a évoqué d’autres guerres dans son message pascal. Il a ainsi évoqué la situation de guerre et de tensions au Proche-Orient. Les tensions au Yémen, en Ukraine, au Venezuela étaient également dans les pensées du pape.

De façon spécifique, le pape souhaite des fruits de dialogue pour la péninsule coréenne. Il a aussi souhaité que « la paix du Ressuscité guérisse les blessures au Sud-Soudan et en RDC ». Dans le climat de guerre et tension qui persiste dans le monde, le souverain pontife a invité à se tourner particulièrement vers les enfants, qui, à cause des guerres et de la faim, grandissent sans espérance, privés d’éducation et d’assistance sanitaire

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie