Qualité des services publics: une norme pour évaluer les entreprises

 Mardi dernier, le document y relatif élaboré sous le contrôle technique de l’Agence nationale des Normes et de la qualité a été remis au Minfopra, Michel Ange Angouing

 

Selon l’enquête camerounaise sur les ménages (ECAM 3 de 2010), malgré les actions menées en faveur de la gouvernance, la perception des populations sur la délivrance des services publics, reste globalement négative. Les services de santé sont crédités de seulement 36% d’opinions positives contre 33% à l’éducation, 30% à la police/gendarmerie, 20% aux infrastructures urbaines et la justice et 18% aux Impôts/Douanes. C’est fort de ce constat que le gouvernement du Cameroun et le PNUD ont mis en place le Programme d’amélioration de la qualité de services rendus aux usages (PAAQSU) en 2013, avec pour objectif de réaliser une norme qui permettra d’évaluer la qualité des services rendus dans les administrations publiques et privées.
Mardi dernier, le document y relatif a été remis au ministre de la Fonction publique et de la Reforme administrative, Michel Ange Angouing, par ailleurs président du comité de pilotage du PAAQSU. Selon Chancel Ako Tankem, directeur national de la PAAQSU, « le document élaboré sous le contrôle technique de l’Agence nationale des Normes et la qualité (Anor), est un référentiel sur la base de laquelle on peut désormais évaluer la performance des administrations, évaluer la qualité des services rendus aux usagers. C’est donc un standard sur la base duquel on va faire un palmarès et engager des actions de certification des administrations pour vérifier leur conformité à la dite norme », a-t-il expliqué.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category