Examens: jour de bac à Buea

 Soumis aux différentes  épreuves depuis mardi, les candidats ont reçu la visite des responsables de l’OBC hier

 

C’est dans un silence de cathédrale, en signe de paix et de concentration, que les candidats au baccalauréat de l’enseignement général, toutes séries confondues, poursuivent leurs épreuves dans les centres et sous-centres de la région du Sud-Ouest. Même la présence du directeur général adjoint de l’Office du baccalauréat du Cameroun (OBC), Martin Ndam Ngouh, venu s’enquérir du déroulement de l’examen hier à Kumba, Buea, Limbé et Tiko n’a rien entamé au décorticage des épreuves de mathématiques, d’histoire ou géographie, de l’éducation à la citoyenneté et à la morale par chacun des candidats. « Nous avons visité les centres les plus importants  et il n’y a pas de constat particulier à faire. Tout se déroule au- delà de nos attentes en ce qui concerne l’organisation. Nous apprécions la sérénité dans laquelle se déroule cet examen dans cette région », a déclaré  Martin Ndam Ngouh.
Sur 912 candidats attendus dans le Sud-Ouest, 892 composent. 30 cas d’absences ont été recensés. «  Nous apprécions le taux d’absence qui est très bas puisque l’examen se déroule dans une atmosphère spéciale compte tenu des événements qui ont perturbé l’année scolaire dans cette partie du pays », s’est réjoui le Dga de l’OBC. Au lycée de Tiko, Lois Ikome, chef de ce sous-centre indique 65 candidats ont pris part à cet examen parmi lesquels un seul a été signalé absent pour des raisons de formation. Dans le sous-centre du lycée bilingue de Limbé, Hannah Monono, le chef confie avoir accueilli 255 candidats et seuls trois candidats libres n’ont pas répondu à l’appel. Pour ce qui est du centre du lycée bilingue de Molyko à Buea, Hannah Mbua, le chef indique sur 334 candidats attendus, 319 composent et qu’un seul candidat a été exclu pour n’avoir pas pris part à l’épreuve obligatoire en informatique mercredi dernier. Répondent aux abonnés absents ici, 15 postulants. Du côté de Kumba, le chargé de mission Madeleine Bahel Biol se réjouit du taux de participation avec la présence de 254 candidats et 11 absences signalées.
Compte tenu du contexte particulier dans lequel se déroule le baccalauréat de l’enseignement général dans les régions d’expression anglaise, des mesures sécuritaires ont été prises par le gouverneur de la Région, Bernard Okalia Bilaï. Dans tous les centres d’examen l’on a noté la présence des forces de maintien de l’ordre pour prévenir  d’éventuels actes d’intimidation. 24h/24h, la police et la gendarmerie nationale sont venus en renfort aux gardiens desdits lycées. La communauté éducative entend achever les épreuves samedi prochain dans la sérénité.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category