Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

International

Maroc: Situation tendue à Al Hoceïma

La capitale du Rif dans le nord reste secouée depuis plus d’une semaine par un mouvement de protestation

 

Après la mort de Mouhcine Chikri, un pêcheur de 31 ans, broyé accidentellement la semaine dernière par un camion à ordures dans lequel on a jeté 500 kg de son poisson, le nord du Maroc est secoué par une vague de manifestations qui ne faiblit pas. La ville d’Al Hoceïma dans la région du Rif est devenue l’épicentre d’un mouvement de contestation qui durcit chaque jour qui passe avec un nombre croissant de manifestants. Sept membres du gouvernement y ont effectué le déplacement à l’effet d’apaiser la situation. Plusieurs dizaines d’activistes ont déjà été interpellés dont leur leader Nasser Zefzafi.
Au-delà du décès du jeune pêcheur, la manifestation d’Al Hoceïma s’est transformée en un véritable mouvement de revendications d’ordre économique et social. Les Rifains d’Al Hoceïma et des environs qui dénoncent une politique de discrimination du gouvernement central, réclament la construction d’un hôpital de référence, d’une université, des routes et d’autres infrastructures de base pour désenclaver et développer la région. Alors que la manifestation fait déjà tache d’huile dans d’autres localités du royaume, le consulat du Maroc à Lille en France a été hier le théâtre d’une manifestation de Marocains, en solidarité aux populations du Rif, demandant la libération des activistes arrêtés.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps