International

Violences en Centrafrique:le Tchad rejette le rapport de l’ONU

A la suite de la publication par l’Organisation des Nations unies (ONU) d’un rapport sur les violences en Centrafrique et accusant les soldats tchadiens d’abus sur les civils entre 2013 et 2014, N’Djamena a réagi pour rejeter ces accusations. Dans une correspondance officielle adressée au Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, «le gouvernement du Tchad proteste vivement contre ce rapport rédigé à charge» et «truffé d'allégations mensongères, diffamatoires et attentatoires à la dignité des soldats tchadiens».

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps