Théâtre, conte, poésie: l’art oratoire en fête

A l’initiative du ministère des Arts et de la Culture, des activités seront organisées dès ce lundi à Yaoundé.

Le Centre culturel camerounais au coeur des journées internationales du conte, de la poésie et du théâtre. Dès ce 2 avril, les activités liées à ces disciplines culturelles vont réjouir leurs amateurs, à travers des spectacles étalés tout au long de la semaine.

Ce lundi, le conte ouvre le bal. Au programme, des noms connus et récurrents de cet art oratoire, à l’exemple de David Noundji, Ousmanou Sali, Bertrand Baleguel, Rosine Nguele, Lisette Nange, Arsène Beyene, Douala Toto, entre autres.

Dès mardi, le théâtre prend le relais. Deux pièces de théâtre à vivre en présence du ministre des Arts et de la Culture seront présentées à partir de 16h. En ouverture, le spectacle intitulé « Bethrodal Without Libation » de Bole Butake, dans une mise en scène de Sophia Mempuh Kwachuhet sous la supervision du Dr Asheri Kilo. La pièce :

« La guerre des calebasses » de Pabe Mongo, une mise en scène d’Ambroise Mbia, viendra clôturer cette journée consacrée au théâtre. Quelques jours plus tard, le 10 avril prochain, ce sera au tour de la poésie et du slam de faire des prouesses au Centre culturel camerounais.

Le public de Yaoundé est invité à venir se frotter à des artistes du milieu de la poésie comme Junior Esseba, Ali Mvondo, Ayali Manga, Alex Bitchoka, Mekano, Wirsty Bernard Bonkisri, et bien d’autres. Ces différentes rencontres culturelles initiées par le MINAC viennent mettre en lumière des disciplines privilégiant le don de la parole, l’intérêt de raconter les grandes épopées du patrimoine national.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie