Service public de l’eau potable: la mutation se prépare

 La première session de la commission en charge du suivi des opérations de clôture de l’affermage s’est tenue hier à Yaoundé

 

Le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Basile Atangana Kouna, a ouvert hier à Yaoundé les travaux de la première session de la commission chargée du suivi des opérations de clôture du contrat de mise en affermage du service public d’alimentation en eau potable des centres urbains et périurbains du Cameroun. Le Minee a indiqué à l’entame de cette rencontre réunissant les responsables de son département ministériel, ceux de la Camwater et de la CDE que l’Etat du Cameroun, autorité affermante a décidé de ne pas renouveler le contrat d’affermage signé avec la CDE qui arrive à son terme le 8 mai 2018.
Par conséquent, de hautes instructions ont été données par le Premier ministre, chef du gouvernement au ministre des Finances et au Minee ainsi qu’à Camwater pour prendre sans délais toutes mesures devant conduire au plan formel, à la fin dudit contrat et à la reprise des activités y afférentes par la Camwater.
Pour cette toute première session, les travaux vont durer trois jours. La commission mise en place le 16 juin dernier a concrètement pour objectif d’assurer la clôture technique du contrat d’affermage sur le plan de l’inventaire, de la valorisation et de l’inscription dans les comptes des biens et droits affecté au service de l’eau. Il sera aussi question de la restitution des biens de retour en état normal d’entretien et de fonctionnement à l’Etat, ainsi que l’évaluation et la répartition des droits réciproques.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category