Port de Kribi: le premier bateau a accosté

L’évènement a eu lieu hier en présence du directeur général du Port Autonome de Kribi, des autorités administratives et de nombreux témoins

Il est donc là. Ils l’ont vu de leurs yeux, ce navire longtemps attendu au port autonome de Kribi (PAK). L’énorme bâtiment baptisé Medi Lisbon de la compagnie d’Amico a accosté au port de Kribi ce 22 juin 2017 à 9h23mn. Le directeur général du Port Autonome de Kribi (PAK), Parice Melom, le préfet de l’Océan Antoine Bissaga, les autorités militaires de la ville de Kribi et tous les autres invités, venus être les témoins de l’évènement, étaient tous heureux. Certaines personnes avaient des larmes aux yeux quand cet immense bateau, aidé par deux remorqueurs, a avancé doucement vers le quai. « Je l’attendais depuis deux ans. Maintenant que je l’ai vu, je peux quitter la ville de Kribi », déclare un photographe. Ce navire commercial est donc le tout premier à être inscrit dans les registres du PAK. Son escale est facturée selon les normes. Il est venu à Kribi pour un chargement de 27 500 tonnes de biomasse (les déchets de bois) de l’entreprise Biocam. La cargaison va Irlande.
Le port autonome de Kribi est donc opérationnel. Même si cette première expérince est un test pour évaluer le personnel et les appareils, Patrice Melom confirme qu’il n’y aura plus de temps mort. « D’autres navires arrivent. Nous irons progressivement », fait-il savoir.
Le port de Kribi, ainsi mis en exploitation depuis hier, a des équipements modernes. Pour charger les 27 500 tonnes de biomasse, l’opération va durer plus ou moins cinq jours à raison de 5000 tonnes par jour. Un grand avantage par rapport au port de Douala qui va à 3000 tonnes par jour. Une solution pour le transport des marchandises a également été trouvée en attendant la fin des travaux de la première phase de l’autoroute Kribi-Lolabé. Une société a été retenue pour la réfection de la route actuelle Kribi-Edéa.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category