Nanbudo: on passe les grades

Le Croate Leo Rafol a procédé à l’examen à l’issue du stage international achevé la semaine dernière.

Après une semaine de stage du 19 au 27 aout derniers, place aux examens. Une soixantaine de nanbudoka (ceintures noires) ont postulé au passage de grade jeudi dernier au palais polyvalent des sports de Yaoundé. C’était sous l’œil avisé de Pierre Tchoua, le directeur technique national et l’expert croate Leo Rafol, ceinture noire 9e dan, mandaté pour l’occasion par maître Yoshinao Nanbu, fondateur de cet art martial en 1978. C’est d’ailleurs ce dernier qui validera les passages de grade, après avoir examiné les vidéos des différents candidats qui lui seront rapportées. 
Précédemment, Leo Rafol a animé des séances de formation à Douala et à Yaoundé, auxquelles environ 300 pratiquants de la discipline ont participé. Question pour les pratiquants de revoir leurs fondamentaux, de « purifier » leur technique, de mettre à jour leurs connaissances au sujet des nouvelles techniques du nanbudo et de promouvoir la discipline. « Pour mon premier séjour au Cameroun, je suis impressionné. J’ai déjà été au Sénégal et en Côte d’Ivoire notamment et je constate que le niveau ici est très élevé. C’est le résultat du bon travail effectué à la base », déclare avec satisfaction l’expert. A Douala, la formation a été clôturée par une compétition en mémoire à Jean Pierre Yombi, premier vice-président de la World Wide Nanbudo Federation, décédé en 2015.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie