Junior NBA League Cameroon: the End !

La première édition du Camp organisée depuis le 22 juillet à Yaoundé s’est achevée mercredi 7 août dernier.

Des larmes de tristesse ou de joie. Cette danse de vainqueur esquissée par les entraîneurs de Milwaukee Bucks de Mimboman. Une finale épique, qui a tenu le public dans un suspense digne de grandes finales NBA. Finalement, Vochel Zarkpe, ailier de Milwaukee Bucks de Ngoa-Ekelle sauve son équipe et remporte la toute première finale Junior NBA League organisée au Cameroun. Le club a battu par 29  points à 26, les Sacramento Kings de Mimboman. Une rencontre précédée par un coaching de vedettes des ex stars du championnat de basketball le plus réputé au monde : la NBA. Luc Richard Mbah à Mouté (Los Angeles Clippers), Astou-Ndiaye-Diatta, ancienne WNBA et Charlie Bell, ancien NBA ont parlé avec le cœur à ces enfants (filles et garçons) âgés de 10 à 14 ans. Ils représentaient chacune des 30 équipes des deux franchises du championnat américain.
Pour la finale, pas de défense zone. Seule la défense un contre un est recommandée. Entre Crossover, précision sur les appuis, défense solide et application régulière au shoot, les parents n’étaient pas déçus par la beauté du jeu, les encadreurs encore moins. L’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, Michael S. Hoza apprécie la qualité de jeu bénéfique pour la formation de la pépinière. En plus, Charlie Bell a détecté pleines de belles et petites choses à encadrer chez ces enfants au potentiel avéré. 
Maintenant, il faut  maintenir le rythme offert par la NBA. François Enyegue, entraîneur, reconnaît la difficulté à mobiliser 450 enfants pendant six semaines (depuis le 22 juillet). « Le premier point positif est le nombre de rencontres dont chaque enfant  a bénéficié. Chaque équipe a joué en moyenne 15 matches et dès la troisième semaine, nous avons noté une nette amélioration. Il faudra  maintenir le cap », espère-t-il. Et cela commence par l’encadrement du cinq majeur (équipe type du Camp) constitué par Bill Fotedou (Memphis), Arsène Sidjeck (Los Angeles Clippers), Audrey Batchaya (Sacramento), Adjassa Nguini (Milwaukee) et Junior Samnick). 
Henri Claude Nguini Adjassa, pivot (13 ans, 85 kg, 2,04 m) était le « Long » du tournoi. Ses mensurations impressionnantes ont valu des commentaires du vice-président de NBA, Amadou Fall Galo. Un atout manifeste dans cette discipline. Nguini Adjassa a disputé cette année, son premier championnat. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie