Economie

Toitures: le revêtement prend des couleurs

Fait isolé au début des années 90, la couverture des bâtiments en zone urbaine a fait une mue

La photographie du paysage urbain trahit ici et là une harmonie des couleurs. On sort peu à peu des vieux toits aux tôles rouillés pour des revêtements de luxe. A la faveur des mesures prises pour assainir le secteur des matériaux de construction au Cameroun, on peut mieux se couvrir, disent sans hésitation, ceux qui font de la construction un métier. Si le toit en natte de raphia est de l’ordre de l’exotique, le toit en tôle ondulée, naguère signe extérieur de richesse, connaît à son tour des évolutions. Normal, lorsque le marché est achalandé par divers intervenants (producteurs, onduleurs et importateurs). Ceux qui s’engagent dans un projet de construction n’y prêtent peut-être pas toujours attention. Mais l’Etat a bien pris des dispositions pour rendre obligatoires l’application des nouvelles normes des tôles sur toutes l’étendue du territoire national. Il s’agit des normes NC 100/2002-06 des tôles en alliages d’aluminium et NC 4 : 2002-06 des tôles en acier revêtues. Il faut donc éviter la confusion entre le profil (ondulé, bac ou tuile) et la couleur.
Pour ce qui est spécifiquement de la couleur, son âge d’or remonte au début des années 90. C’est ainsi qu’on a pu remarquer qu’en zone urbaine, que la couverture des bâtiments a pris des couleurs avec une prédominance du bordeaux, du vert dans les villes de Douala et de Yaoundé. Cette tendance va pousser les utilisateurs à opter pour la couleur. C’est ainsi que les spécialistes du bâtiment affirment que dans les quartiers neufs, il y a 90 % de maisons qui sont recouvertes de tôle de couleur. Deux matériaux prédominent : l’acier qui peut être galvanisé ou recouvert d’une fine couche d’aluminium, de zinc et de silicium (Aluzinc) et l’aluminium dont la demande reste prédominante sur le marché domestique. L’offre d’aluminium est essentiellement faite par SOCATRAL.
Afin de mieux servir les professionnels du BTP, cette dernière, filiale du Groupe ALUCAM, a installé depuis novembre 2016 une ligne de laquage qui permet de revêtir l’aluminium de couleurs différentes. Le marché du revêtement ne peut donc être que compétitif.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps