Un nouveau préfet à Yagoua dans l'Extrême-Nord

International
Sylvain TOURNA (Camnews) | 22-08-2017 12:39

Yagoua (Mayo-Danay) - La passation de commandement a récemment eu lieu à la place des fêtes de Yagoua. Le rituel de passation de commandement présidé par le gouverneur de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari, a connu la présence de deux membres du gouvernement, élites du département : Mounouna Foutsou, ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique et Boniface Bayaola, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Enseignements secondaires chargé de l’enseignement normal. Le nouveau préfet du Mayo-Danay, Maliki Oumara,  administrateur civil principal, traîne derrière lui, depuis 1985, une longue carrière dans le commandement. Il remplace à ce poste, un autre administrateur civil principal, Nkweti Simon Ndoh, appelé à servir dans les mêmes fonctions dans le département du Donga-Mantung, région du Nord-Ouest. Des deux discours de circonstance, il apparaît clairement que le préfet sortant a loyalement servi durant les quatre ans et neuf mois passés à la tête du Mayo-Danay. C’est à juste titre donc que le maire de la commune de Yagoua a reconnu les traces visibles du développement que laisse Nkweti Simon Ndoh Fissou Kouma a ensuite passé au crible les  maux qui minent le département en insistant sur le phénomène du vol de bétail dans la zone de Gobo et le banditisme transfrontalier.
Né vers 1960 à Malam Pétel, arrondissement de Petté dans le département du Diamaré, région de l’Extrême-Nord, Maliki Oumara a désormais en charge un département qui couvre 5 300 km², avec une longue frontière avec le Tchad. A ce sujet, le gouverneur Midjiyawa Bakari lui a recommandé de maintenir la sécurité aux frontières.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter