Cameroon-Tribune

Hôpital de district de Nanga-Eboko: des appuis de la première dame

Societe
Steve LIBAM | 28-08-2017 17:35

Des équipements ont été remis à la formation hospitalière samedi dernier, en présence du secrétaire d’Etat à la Santé publique et des élites de la localité.

Des lits d’hôspitalisation, des classeurs en bois et en métal, des chaises, des tables de nuit, des tables d’examen, des produits hygiéniques, des chariots en bois, etc. Telle est, entre autres, la composition des équipements remis à l’hôpital de district de Nanga-Eboko samedi dernier. Des appuis qui, selon le secrétaire d’Etat à la Santé publique, Alim Hayatou, sont un don de la première dame, Chantal Biya. Dans son adresse aux bénéficiaires, le représentant du Minsante a, une fois de plus, loué la générosité de la donatrice. Son geste, qui n’est pas le premier du genre, participera à relever le plateau technique de cette formation hospitalière et améliorer la qualité des soins donnés aux populations. Prenant la parole au nom des élites et forces vives du département de la Haute-Sanaga, le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, a réitéré ses remerciements à la première dame, Chantal Biya, pour l’intérêt qu’elle a toujours marqué à l’égard des populations fragiles de ce département. Notamment, à travers l’organisation des campagnes sanitaires au profit des populations dans le cadre de ses actions sociales qui ont sauvé des vies dans de nombreuses familles vulnérables. Créé en 1990, l’hôpital de district de Nanga-Eboko a une capacité de 66 lits. Il couvre quatre unités administratives : Bibey, Minta, Nsem et Nanga-Eboko. Ce qui en fait l’une des formations hospitalières les plus fréquentées par les malades du département et de ses environs. Aussi, les autorités locales de la ville et la direction de l’hôpital, tout en exprimant leur gratitude pour les équipements reçus, ont-ils profité de la présence d’Alim Hayatou, qui présidait la cérémonie au nom du Minsante, pour exprimer des besoins additionnels. Entre autres, la réhabilitation de l’hôpital, le renforcement du personnel avec l’arrivée d’un gynécologue, des infirmiers, des sagesfemmes, des aides-soignants, d’un service de radiologie et d’un médecin orthopédiste. Des doléances auxquelles le secrétaire d’Etat à la Santé publique a prêté une oreille attentive et promis de répondre, en fonction des moyens disponibles.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Yaoundé: Tenor en concert

Culture
Gaël de SOUZA | 17-08-2018 10:06 0 0

 Demain à 18h au Palais des Sports, l’artiste va animer un show plein de promesses.

Tenor le promet : demain, jour du concert, les portes seront ouverte...
Lire la suite

Responsive image

Charity Gala To Assist Needy Children:

Culture
Dilian WELLENG (Intern) | 17-08-2018 10:02 0 0

The donation will help provide didactic material to children under the care of Alliance Smile NGO.

The Non-Governmental Organization (NGO), Alliance Smile For Children, h...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter