Cameroon-Tribune

Responsive image

Ismaël Essomè: au service de la nature

Societe
Perrine MASSO | 07-09-2017 13:56

L’ingénieur de 27 ans a mis sur pied depuis 2016 « Madiba&Nature », une start-up visant à protéger la nature et générer des emplois.

Il a attiré l’attention de plusieurs magazines internationaux. Ismaël Essomè, 27 ans, né à Yabassi dans le Littoral, réside à Douala depuis sa tendre enfance. Titulaire d'un diplôme d’ingénieur en gestion environnementale et ressources naturelles, il a collaboré avec plusieurs ONG internationales exerçant dans le même domaine au Cameroun. Son aventure avec la nature, il la commence bien tôt. « Je viens d’une région côtière où les communautés vivent de la pêche, des récoltes et du tourisme. J’ai pu voir en grandissant tout ce business s’effondrer du fait de la pollution aux déchets plastiques et des gens mourir de pauvreté », confie-t-il.
Tout petit donc, Ismaël rêvait déjà de compter parmi ceux qui allaient changer la vie de sa communauté. C’est alors qu’après plusieurs années d’études, il réussit à mettre sur pied en compagnie de ses camarades passionnés d’innovations, de nouvelles technologies, d’arts et d’énergies renouvelables,« Madiba&Nature ». Cette start-up s’investit dans le champ de la protection de l’environnement. « Il s’agit d’une organisation à but non lucratif ayant pour objectif d’œuvrer pour la conservation de la nature et la promotion de l’économie circulaire au Cameroun », explique-t-il.  Les missions premières de « Madiba&Nature » se révèlent être la luttecontre la pollution due aux déchets solides, l’extraction des déchets plastiques du sol, l’aménagementdes espaces naturels, des aires protégées aquatiques etdes paysages sensibles pour la biodiversité et la voirie urbaine. Tout cela est complété par un programme d’éducation environnementaledu citoyen.
Parlant de l’économie circulaire, IsmaëlEssomèaffirme être en train de développer une plateforme de collaboration entre acteurs du secteur afin d’intégrer  cette économie à tout niveau et ainsi optimiser les processus de production et de valorisation de tous les déchets solides recyclables. Raison pour laquelle il se voue désormais à la collecte des bouteilles plastiquesà travers le programme pilote « Douala Green And Clean » à Douala Ve. Bouteilles qu’il valorise par la suite en les transformant en « pirogues écologiques ». Des actions qu’il compte élargir sur l’ensemble du territoire camerounais afin de faire du pays un endroit où il fait bon vivre et où le secteur du tourisme est florissant.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Yaoundé: Tenor en concert

Culture
Gaël de SOUZA | 17-08-2018 10:06 0 0

 Demain à 18h au Palais des Sports, l’artiste va animer un show plein de promesses.

Tenor le promet : demain, jour du concert, les portes seront ouverte...
Lire la suite

Responsive image

Charity Gala To Assist Needy Children:

Culture
Dilian WELLENG (Intern) | 17-08-2018 10:02 0 0

The donation will help provide didactic material to children under the care of Alliance Smile NGO.

The Non-Governmental Organization (NGO), Alliance Smile For Children, h...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter