Ebolowa: l’évêque rencontre les chefs traditionnels

Regions
Benjamin MVOMO ESSOUMA | 13-09-2017 17:15

Dans sa logique d’une pastorale de proximité, Mgr Philippe Alain Mbarga a échangé dimanche avec les dépositaires du pouvoir ancestral.

Mgr Philippe Alain Mbarga continue de creuser les sillons de sa pastorale à la tête du diocèse d’Ebolowa. Au cours d’une célébration œcuménique, le 10 septembre dernier en la cathédrale Saints Anne & Joachim d’Abang, le prélat a échangé avec les chefs traditionnels de son diocèse. L’évêque a recommandé à ses hôtes de suivre l’exemple des rois Salomon et David, qui demandaient à Dieu la sagesse, pour diriger son peuple.
Comme l’a précisé l’évêque, la rencontre avec les autorités traditionnelles s’inscrit en droite ligne de sa pastorale de proximité. Après les « bayam-sellam », les motos-taximen et autres conducteurs, les élèves et étudiants, d’autres groupes sociologiques du diocèse, le tour était venu d’aller à la rencontre des dépositaires du pouvoir ancestral. L’évêque a instauré des journées spéciales dédiées à ces différents groupes. Des rencontres au cours desquelles les concernés se retrouvent autour du prélat, pour prier ensemble, échanger sur des sujets relatifs à la vie de foi authentique  et au développement intégral de l’homme dans le diocèse.
La journée diocésaine, dédiée aux chefs traditionnels, sera institutionnalisée, selon Mgr Philippe Alain Mbarga. Elle se célèbrera chaque année dans le diocèse d’Ebolowa et sera un instant de connaissances mutuelles, de prière commune, de réflexion et d’approfondissement de la foi. Mais également, il sera question de partage sur des questions de développement inhérentes à la foi. Cette première rencontre aura donc surtout été une prise de contact et une mise en route de cette volonté commune.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter