Responsive image

Isaac Bernard Dime:« Nous sommes en liaison permanente avec les parents »

Societe
Laetizia TAKAM (Stagiaire) | 13-09-2017 01:19

Proviseur du lycée bilingue de Nyalla-Douala

 

Quelles sont les mesures prises au sein de votre établissement pour garantir la discipline?


Dès le 4 septembre jour de la rentrée, les élèves ont été soumis à des fouilles systématiques à l’aide des détecteurs de métaux pour s’assurer qu’ils ne détiennent pas d’objets dangereux. Les visiteurs quant à eux, disposaient d’une autre entrée mais ont été également identifiés. En plus de cela, il nous a été demandé d’éviter que se forment des attroupements dans la cour ou hors de l’établissement. Une fois à l’intérieur du campus, un règlement intérieur indique les conduites interdites, dont les sanctions vont de la rétention d’objets à l’exclusion définitive. Nous utilisons un système de messagerie pour être en permanence en liaison avec les parents d’élèves. A partir de 7 heures d’absence d’un élève, son parent est immédiatement informé. Il en est de même pour les mauvais comportements et autres actes interdits. Le fouet est prohibé.


Quel a été le cas le plus grave l’année dernière?


La situation la plus difficile était un cas d’agression d’un élève contre son camarade. Agression à l’arme blanche. Il se trouve que comme le lycée n’a pas de barrière, certains enfants y pénètrent souvent sans autorisation après les cours pour dissimuler des lames de rasoir, des couteaux et autres objets dangereux. Cet élève a agressé son camarade et l’a blessé avec une lame de rasoir, mais la situation a été vite contrôlée. Nous avons invité le parent du jeune homme à prendre part au conseil de discipline, et à l’exclusion du jeune récidiviste.
Nous avons également en début d’année fait face à une bande d’élèves (gang) venue régler ses comptes avec une autre. La situation a très vite dégénéré, j’ai préféré descendre sur le terrain pour être au parfum de la chose et les sensibiliser en présence d’un inspecteur chargé de l’orientation scolaire.


Comment impliquez-vous les parents dans l’application de la discipline au sein de l’établissement?


Il y a un représentant des parents d’élèves chaque fois qu’on tient un conseil de discipline. Avant cela, pendant les réunions avec les APEE, nous sensibilisons les parents en attirant leur attention sur le comportement très déviant des élèves. L’enfant à l’extérieur est l’expression de ce qu’il est à l’intérieur, donc à la maison. Le parent devrait être plus rigoureux et strict sur l’éducation.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter