Responsive image

Coopération militaire: les attachés de défense remobilisés

Politique
Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG | 13-09-2017 17:22

 C’est l’objet de la première conférence annuelle ouverte hier sous la présidence du MINDEF, Joseph Beti Assomo.

C’est pour dresser le bilan global de la coopération militaire bilatérale avec les pays amis et organisations internationales que le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense (MINDEF), Joseph Beti Assomo, a présidé la première conférence annuelle sur la question hier à Yaoundé. C’était à la salle d’honneur de la Brigade du Quartier général, en présence du ministre des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella. Une rencontre qui permettra également aux 13 attachés de défense et aux trois conseillers militaires camerounais en service dans les représentations diplomatiques et organisations internationales d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et d’Asie, d’évaluer les activités des missions et bureaux militaires auprès des postes diplomatiques du Cameroun à l’étranger.
Ces travaux qui se déroulent dans un contexte sociopolitique délicat, marqué par les exactions de la secte Boko Haram depuis 2014, avec pour corollaire de nombreuses pertes en vies humaines tant chez les forces de défense que des civils et la situation socio politique interne dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, ont pour thème : « Enjeux, perspectives et opportunités de la politique étrangère du Cameroun ». Considérés comme des relais géopolitiques et géostratégiques au service des institutions du pays, les attachés de défense et conseillers militaires voient leurs missions gagner en épaisseur stratégique. Ceci en vue d’un avenir radieux de la coopération militaire. « Il s’agit de déclencher une prise de conscience plus accrue de leur rôle respectif, dans l’optique d’une coopération militaire plus dynamique et efficace avec tous nos partenaires bilatéraux et multilatéraux », a indiqué le MINDEF.
Après avoir fait le point de cette coopération initiée depuis des années par le chef des armées, le président Paul Biya, le MINDEF a évoqué les multiples résultats qui renforcent le rayonnement international de l’armée camerounaise. Et les motifs de satisfaction sont nombreux : le nombre de stagiaires formés à l’étranger, les conférences et séminaires internationaux qui se déroulent au Cameroun, l’intérêt grandissant des pays étrangers pour les écoles militaires du Cameroun, l’installation d’un nombre croissant d’attachés de défense étrangers, entre autres.
Avant d’entrer dans le vif du sujet, Lejeune Mbella Mbella a entretenu les séminaristes sur l’intérêt de la participation active du Cameroun sur la scène internationale. Pour cela, il a souhaité la mise en place d’une plateforme de concertation MINREX-MINDEF, pour servir de cadre d’échanges d’information. A sa suite, le vice-recteur de l’université de Yaoundé I, le Pr. Jean Emmanuel Pondi, a rappelé aux participants qu’ils sont chargés de représenter le Cameroun à l’extérieur avec en ligne de mire, le maintien et la consolidation de la paix .

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter