Responsive image

Sopecam: les journalistes s'arriment au 2.0

Societe
Aïcha NSANGOU | 11-10-2017 12:54

Ils sont une trentaine à avoir récemment suivi une formation en web journalisme à Yaoundé

 

Véritable session de rattrapage en cyberjournalisme pour des journalistes de la SOPECAM. L’écriture web, le jargon web, le traitement des photos, la mise en ligne des articles n’ont plus de secret pour ces personnels formés en deux vagues du 2 au 7 octobre dernier à Yaoundé. Mention bien donc pour ces journalistes qui de manière globale ont «assuré». « J’ai vu des journalistes attentifs qui ont assimilé les notions de base du cyberjournalisme. Je pense que la SOPECAM est d’ores et déjà arrimée au numérique », a confié  Dr Baba Wame, formateur. Objectif atteint donc pour le cabinet Top net à qui est revenue la charge d’outiller les journalistes. «Le but, c’était d’arrimer la SOPECAM au numérique. On ne peut plus y échapper. Vous savez, le monde est désormais numérique et ce groupe de presse se devait de former ses journalistes à ce pan du journalisme», a rappelé Dr Baba Wame. 
Du côté des apprenants également, c’est la satisfaction. « Nous repartons imprégnés des données de base qui vont de l’écriture à la mise sur le web tant des images que des différents textes écrits. En considérant qu’aucun média n’a tué un autre, j’ai eu l’opportunité de comprendre que le webjournalisme devra garantir le développement et l’avenir de nos supports papiers. Il y a désormais de la ressource humaine qui maîtrise la technique et est prête à relever le défi », s’est félicité Aimé Francis Amougou, chef d’agence Sopecam pour le Sud. La formation s’est achevée par une remise des attestations aux participants qui n’attendent plus que de faire valoir les connaissances acquises.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter