Responsive image

Mapubi Coworking: l'abri des jeunes entrepreneurs

Societe
Alexandra TCHUILEU N. | 12-10-2017 11:18

Cet espace d’échanges, de formation et de travail à coût réduit est destiné aux néo-porteurs de projets, souvent sans locaux

 

Offrir à des tarifs réduits, des possibilités de développement stable aux entrepreneurs n’ayant pas les moyens de se loger au centre-ville. Voilà la raison d’être de « Mapubi Coworking ». Soutenir des start-up, mais pas seulement. A ces offres, se greffent des services de professionnels des ressources humaines, de la comptabilité et du marketing en ligne. L’espace est une vitrine offerte sur Internet. Même à distance, il est possible de bénéficier des services de cette jeune entreprise dont le pari est de changer l’image ou le projet professionnel de ceux qu’elle accompagne.
Le bébé est né le 1er avril 2017. Ce n’était pas du bluff. Donner un coup de main aux jeunes et surtout aux femmes. Ce rêve est celui de deux personnes qui ont choisi Yaoundé pour se lancer. La capitale n’a pas la réputation d’être un hub technologique. Pourtant, ils y croient. Derrière cet immense projet, deux visages : Olivia Mbou et Paul Emmanuel Ndjeng.
La première est ingénieur informatique. Olivia Mbou a suivi ses études en Allemagne avant de voyager depuis 2005 à travers plusieurs projets entre l’Europe et l’Amérique du Nord avec une organisation non gouvernementale. Son dada, c’est la gestion des projets, le développement et la maintenance logiciels. Paul Emmanuel Ndjeng quant à lui revendique huit ans d’expérience dans la rédaction web. Ce titulaire d’un Master en gestion des ressources humaines est bardé de certifications en marketing de contenu et d’e-mail, entre autres. Son compte sur le réseau social LinkedIn est sa carte de visite. C’est cette manière de se vendre et de travailler que les deux trentenaires partagent avec d’autres jeunes entrepreneurs.
« Au terme du Summerschool à Douala l’an dernier où nous nous sommes rencontrés, des idées ont foisonné avec de jeunes entrepreneurs et nous nous sommes dit qu’il ne fallait pas laisser les finissants assoiffés et sans suivi », se souvient Paul Emmanuel Ndjeng. C’était le déclic de l’entreprise qui partage des e-compétences. L’abonnement à l’espace « Mapubi Coworking » se paie par journée ou par trimestre. L’espace de coworking constitue certes une des activités principales, mais appartient au grand ensemble des missions de la jeune entreprise e-ComNet. Les promoteurs n’en sont qu’à la phase d’investissement et ne doutent pas de la rentabilité du projet.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter