Responsive image

Ya-Jazz: conclusion en saxo

Culture
Monica NKODO | 23-11-2017 10:12

Le musicien allemand Reiner Witzel a clôturé la 20e édition du Yaoundé Jazz Festival le 17 novembre dernier.

Le saxophoniste allemand Reiner Witzel a conclu avec classe la 20e édition du Yaoundé Jazz Festival (Ya-Jazz). C’était le 17 novembre dernier au cabaret Yao Ba, qui a accueilli la totalité des spectacles de ce rendez-vous jazzy. Pour partager le plaisir de la scène avec le musicien allemand, des artistes camerounais comme Valsero et Kareyce Fotso.

La beauté d’univers que peut-être rien ou presque n’aurait pu rapprocher se fait éclatante. Parfum d’Afrique croisant celui d’Allemagne, pour une communication agréable entre les notes de saxophone et les sonorités ghomala apportées par la fraîcheur de Kareyce Fotso. Le flow de Valsero aussi s’est fait une belle place dans cet échange étonnant.

Les deux artistes camerounais et le saxophoniste allemand étaient portés par une équipe de musiciens prête à l’ouvrage : Jonas Yologaza à la basse, Michel Nkouaga à la batterie, Ishodan aux percussions et Dietmar Ntakou au piano.

« Promenade contemporaine », « Chillin », « No man’s land », « Seven Hills », « Northern Fields », sont quelques-unes des pistes empruntées pour cette escapade dans la planète jazz, façon Witzel.
L’Allemand est aussi venu au Cameroun pour se surprendre et dénicher des trésors. Et le résultat de ses recherches était concluant.

La preuve par le vécu. Cette soirée tenue en présence de l’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun, Hans-Dieter Stell, soutien et partenaire du Ya-Jazz, était bien plus qu’un bon moment. Et la jam-session proposée par Reiner Witzel et le pianiste autrichien David Six en bouquet final a donné encore plus de frissons aux amateurs de jazz présents ce soir-là.

La 20e édition du Yaoundé Jazz Festival rentrait ainsi en gare. Stéphane Mauger, le promoteur du festival, s’est dit satisfait et heureux de ces quatre jours riches en jazz et en formation.

L’événement lancé le 14 novembre dernier avait proposé des spectacles d’artistes originaires du Cameroun et d’ailleurs. Le Lawal Band (Cameroun), Christine Kamau (Kenya) et David Six (Autriche) étaient les autres têtes d’affiche de ce Ya-Jazz, 20e du nom.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter