Une activité à canaliser

24 heures
Yvette MBASSI-BIKELE | 24-11-2017 01:35

Regard

Dans la zone d’Eséka, on ne connaît même pas le nombre de sites d’orpaillage qui existent, selon les officiels. Il y en a tellement. Et, certains exploitants arrivent avec des autorisations, on ne sait pas d’où, et se mettent au travail sans se présenter aux responsables locaux. Actuellement, nos loin du centre d’Eséka, la plupart des terres sont perforées, les arbres coupés, l’environnement détruit.

Il suffit que le bruit court que l’on a trouvé quelques paillettes à tel endroit, pour que des chercheurs d’or y accourent et retournent tout sur leur passage. Ainsi, de site en site. Avant la découverte de l’or, l’on vivait bien à Eséka. Après, il faudra continuer à exister. Que se passera-t-il quand tout aura été détruit par la fièvre aurifère actuelle ?

L’orpaillage, tel qu’il se déroule aujourd’hui dans la ville d’Eséka, est devenu une activité qu’il importe de maîtriser, tant les effets néfastes qu’elle génère ont atteint des niveaux insoupçonnés. Notamment avec l’utilisation non-maîtrisée de produits chimiques interdits, tels le cyanure et le mercure, réels dangers pour l’environnement et l’agriculture.

La découverte de ce filon apparemment très productif suscite de nombreuses convoitises. Avec le prix en hausse dans les réseaux d’achat de l’or, à l’intensification et à la prolifération de l’orpaillage anarchique, illégal et clandestin sur cette partie du territoire national va grandissant.

Certes, l’activité peut générer des revenus et contribuer au bien-être des populations, mais il faut qu’elle soit pratiquée dans les règles de l’art. C’est pourquoi, une vaste sensibilisation des différents acteurs de la chaîne est nécessaire.

Une campagne d’identification et de recensement des différents sites, acteurs de la filière de l’orpaillage à Eséka est de ce fait primordiale. Ainsi encadrée, l’activité d’exploitation minière artisanale clandestine et illégale devrait passer à une activité minière artisanale légale, autorisée et respectueuse des règles du métier, particulièrement de l'environnement physique et social. Et profitable au plus grand nombre.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter