Responsive image

Lutte contre les hépatites B et C: un nouvel espoir

Societe
Elise ZIEMINE NGOUMOU | 07-12-2017 08:04

La convention signée mardi dernier entre le Minsanté et une firme égyptienne permet entre autres au Cameroun d’accéder à une nouvelle molécule de traitement de l’hépatite B.

C’est une nouvelle page qui s’ouvre au Cameroun dans la prise en charge des personnes atteintes d’hépatites B et C. Comme d’autres affections, ces maladies virales sont  de vrais problèmes de santé et leurs taux de prévalence en sont la preuve : 10% pour l’hépatite B et 2% pour la C, selon les dernières statistiques.

Et pour améliorer le quotidien des malades, le gouvernement a depuis des années pris le problème à bras le corps. Notamment pour améliorer l’accès au traitement et en réduire les coûts.

La convention signée mardi dernier à Yaoundé entre le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda et la firme pharmaceutique égyptienne Multi Mode Group, représentée par Abdel Moneim El Sharkawy, s’inscrit dans cette logique. « Cette firme égyptienne a développé une molécule qui permet de traiter tous les génotypes de l’hépatite C.

Nous pensons qu’avec ce traitement, les patients n’ont plus besoin de passer par le bilan thérapeutique qui était fort couteux et qu’il fallait d’abord réaliser avant qu’ils ne soient mis sous traitement », a déclaré le ministre de la Santé publique.

Et ce n’est pas le seul avantage. Sur un autre plan, poursuit André Mama Fouda, « ce partenariat nous fait accéder à une nouvelle molécule de traitement de l’hépatite B, qui permettra peut-être à certains patients de pouvoir connaître la fin de leur calvaire.

Des informations supplémentaires seront apportées le moment venu, mais déjà nous nous réjouissons de ce partenariat Sud-Sud qui va nous aider à conduire notre pays vers l’éradication de la maladie ». 

Surtout que la firme s’est également engagée dans le cadre de cette convention, à accompagner le ministère de la Santé publique dans le dépistage de masse de ces hépatites virales.

 

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Désordre urbain: incorrigible Nkololoun

Regions
Mireille ONANA MEBENGA | 20-07-2018 12:30 | 0 0

Chaussées, trottoirs et terre-pleins restent occupés par des kiosques, des motos et étals divers.

Ils occupent trottoirs, chaussée et terre-plein, pour écouler leurs marchandises (produits frais vêtements, fruits et autres). Eux, ...
Lire la suite

Patrimoine: un héritage à rapatrier

Regions
Rita DIBA | 20-07-2018 12:30 | 0 0

Objectif de la présence des deux experts mandatés par le président français lundi à Douala.

Etudier les conditions de restitution définitive ou temporaire des objets de culte, d’arts et des documents africains encore en Fr ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter