Il faut anticiper et planifier

24 heures
Rousseau-Joël FOUTE | 13-12-2017 05:44

Regard

Si nous laissons nos villes se développer comme on le voit actuellement, il est évident que leurs visages ne seront guère plus reluisants dans le futur. Parce qu’en Afrique et en Asie, la croissance urbaine, telle qu’elle se présente à l’observation dans bon nombre de pays, ne semble pas suivre rigoureusement un schéma directeur préalablement bien élaboré.

Parfois, ce schéma existe mais pour diverses raisons, il n’est pas mis en œuvre convenablement par les différents acteurs concernés. Et au rythme où croissent nos villes, il est plus qu’urgent que les pouvoirs publics interviennent de façon plus coordonnée pour rectifier rapidement le tir.

 Les données dévoilées par le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Jean Claude Mbwentchou, confortent l’idée qu’il faut agir vite. En effet, quoique moins urbanisées aujourd’hui, l’Afrique et l’Asie s’urbanisent plus vite que les autres continents, l’Afrique occupant le haut du pavé, avec un taux d’urbanisation qui avoisinera 54% en 2050.

Le Cameroun, dont le taux d’urbanisation est passé de 28% en 1976 à 54% en 2015, est la parfaite illustration des enjeux de l’urbanisation en Afrique, ajoute notre source. Conséquence, cette forte croissance urbaine et non maîtrisée constitue en Afrique une sérieuse menace au développement durable, lorsque les infrastructures adéquates ne suivent pas le rythme effréné de la croissance.

Des manquements qui se traduisent par le développement de bidonvilles, avec des centaines de millions de personnes exclues ou ayant peu accès aux services urbains de base.

A l’heure des nouveaux concepts tels que le développement durable, le développement intelligent et l’urbanisation inclusive, l’enjeu est, plus que par le passé, d’anticiper sur la croissance de nos villes, en élaborant et en mettant en œuvre des politiques et plans directeurs d’urbanisation plus aptes à favoriser une croissance urbaine mieux maîtrisée.

D’où l’intérêt de l’atelier international de formation des acteurs sur le développement urbain, organisé à Yaoundé du 9 au 11 décembre 2017 sur le thème : « Des outils opérationnels pour une planification urbaine intégrée et concertée ».

On espère qu’après la conférence internationale qui se penche depuis hier sur cette problématique majeure, les recommandations qui seront adoptées au terme des travaux seront prises en compte par les décideurs politiques, pour que nos villes aient des visages plus modernes.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter