Responsive image

« La contribution des populations est essentielle »

24 heures
Alfred MVOGO BIYECK | 13-12-2017 05:48

L'explication

 Meutchehe Ngomsi, Expert, ONU-Habitat.

Nos villes cherchent à se moderniser. Comment parvenir à une croissance durable et maîtrisée de la ville qu’on recherche ?

La croissance durable et maîtrisée, c’est une croissance urbaine qui est bien pensée au départ, et les résultats de cette réflexion partagée avec les populations et les autres acteurs, afin qu’ils puissent bien comprendre les tenants et les aboutissants du développement urbain, pour qu’elle soit maîtrisée. Maintenant, pour qu’elle soit durable, il faut que cette croissance respecte un certain nombre de canaux qui couvrent les sphères sociale, économique, environnementale et un aspect très souvent mis de côté, celui de la gouvernance. Pour que ces trois éléments-clés soient en synergie, il faut qu’il y ait une meilleure gouvernance, c'est-à-dire que les hommes qui sont derrière, soient à même de développer des règles et des lois qui doivent être mises en œuvre et respectées.

La deuxième conférence sur cette urbanisation durable et maîtrisée en Chine, au Canada et en Afrique s’est ouverte hier à Yaoundé. Que peuvent concrètement en attendre nos cités ?

Nos villes peuvent chacune tirer les leçons qui vont se dégager. Il y a des experts qui viennent de divers pays du monde de niveaux de développement différents, et qui vont apporter leurs contributions à la réflexion en cours au Cameroun, qui vise à formuler une politique urbaine nationale, mais aussi une politique nationale de l’habitat. Ces éléments-là doivent pouvoir être reversés dans la réflexion en cours, afin de pouvoir être sûr qu’on ne passe pas à côté des valeurs qui doivent être prises en compte, mais également les principes à respecter et enfin, toute la réflexion autour du leadership à promouvoir. C’est pourquoi nous pensons que la réflexion autour du développement urbain intelligent doit porter sur ces aspects-clés que sont la durabilité et une meilleure maîtrise par les acteurs tant publics que privés.

Au regard de l’insuffisance des moyens humains et financiers, comment faire pour consolider les acquis et mettre les populations au centre de cette urbanisation durable ?

Les acquis doivent être consolidés par l’éducation, la sensibilisation. Il faut que les gens sachent que la ville qui est maîtrisée, planifiée et ordonnée, c’est pour leur bien-être. La qualité de vie ne s’acquiert que si on crée un espace propre et on s’assure qu’il le sera demain. Au niveau de la sécurité, il faut que les populations comprennent qu’elles doivent contribuer à un meilleur ordre public, et quand on parle d’ordre public, il s’agit de la salubrité, la sécurité, les bonnes mœurs et l’hygiène. Tous ces éléments ne peuvent être bien conçus et respectés que si les populations s’entendent sur les principes fondamentaux de leur meilleure gestion, maintenance et entretien.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter