Retraites spirituelles: seul à seul avec Dieu

Societe
Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG | 15-12-2017 06:06

 Certains chrétiens préfèrent ne pas se détourner de l’essentiel en restant connectés dans la prière.

Les périodes de fête de fin d’année sont l’occasion pour bon nombre de personnes de se distraire, s’occuper à l’achat des jouets, vêtements et de la nourriture oubliant parfois l’essentiel qui est Dieu. C’est pourquoi dans les paroisses et chapelles, prêtres et pasteurs ont trouvé de quoi maintenir leurs fidèles dans la prière.

Organiser des retraites spirituelles avec les communautés religieuses pour méditer et faire une introspection. « C’est une période au cours de laquelle le chrétien doit veiller. Ce qui veut dire qu’il doit attendre l’Emmanuel dans le recueillement », a expliqué l’Abbé Mengata, recteur du petit séminaire Sainte Thérèse de Mvolyé

. C’est alors qu’une retraite spirituelle, temps par excellence permettant à toute une personne de prier, méditer ou d'une manière générale de réfléchir à sa vie personnelle. Il s’agit de se remettre en question pour tout chrétien.

Pour renouer la relation intime avec Dieu, plusieurs lieux de prières sont proposés. Seul ou en communauté, les fidèles peuvent choisir de se diriger au Cenacle de Mvolyé ou au Centre diocésain animé par une communauté de sœurs de La Retraite et des Pères Pallotins. Ce centre assure depuis de nombreuses années, retraites et formation spirituelle.

Au menu, confession, initiation à la prière, échange avec les religieux et religieuses, Etc. Un autre haut lieu de rencontre avec Dieu, c’est le monastère spiritain d’Obout à Mbalmayo.

A Bertoua dans la région de l’Est, le Centre spirituel Maranatha est un cadre offert aux chrétiens, pour maintenir en éveil leur vie de foi, afin de la garder toujours vive, la relation intime qui lie chaque baptisé à Jésus Christ. C’est un lieu de prière dans lequel le chrétien est appelé à venir soumettre ses problèmes spirituels.

A leur écoute, des prêtres pour leur donner des conseils et des éclaircissements sur leur vie de foi. Un endroit idéal où les uns et les autres peuvent venir se recueillir, dialoguer avec Dieu dans la prière, ou confier leurs problèmes au Seigneur.

En ce qui concerne la ville de Douala, le Centre spirituel de rencontre de Bonamoussadi, le plus recommandé par son cadre ouvre ses portes aux disciples de Jésus Christ. Pendant leur séjour, ils sont accompagnés par un jésuite, une religieuse ou un laïc formé à la spiritualité de Saint Ignace de Loyola.

Les prix de prise en charge varient en 50 et 70 000 F en fonction des lieux et du statut du fidèle.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter