Responsive image

Promotion du bilinguisme et du multiculturalisme; l’appréciation du Commonwealth

Presidential
Azize MBOHOU | 22-12-2017 08:45

A l’issue de l’échange hier avec Peter Mafany Musonge, la Secrétaire générale a salué la mise sur pied de la Commission.

Bien que jeune de 11 mois seulement, la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et le multiculturalisme a déjà un bilan à défendre. « L’outil d’espoir », selon la Très honorable Patricia Scotland à l’issue des échanges hier, se déploie dans la promotion des valeurs clés dans un pays de grande diversité linguistique et culturelle.

La séance de travail entre la Secrétaire générale du Commonwealth et le président de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme (CNPBM) a permis à Peter Mafany Musonge, de présenter la structure, ainsi que les activités déjà menées.

En effet, depuis sa mise en place effective l’organe consultatif crée par le chef de l’Etat le 23 janvier 2017, s’est fortement investi dans « l’évaluation de la saine application du bilinguisme ». La promotion de cette disposition constitutionnelle a été vérifiée dans les 37 ministères du pays par sept équipes de la CNPBM du 1er au 3 novembre dernier. A en croire Peter Mafany Musonge, le rapport élaboré à l’issue de cette descente sur le terrain a été transmis au président de la République.

Dans les prochains jours, la CNPBM entend effectuer « un tour d’écoute dans les dix régions du Cameroun ». Ce sont ces efforts, perspectives et actions qui ont fait dire à la Très honorable Patricia Scotland que « le travail fait et à faire est porteur et utile ».

Les échanges avec la Commission ont justement tourné sur ce plan d’actions, surtout « les relations entre tous les Camerounais, la promotion d’une saine cohabitation entre anglophones et francophones », a confié la Très honorable Patricia Scotland.

Ce qui ouvre de belles perspectives d’assistance du Commonwealth au bénéfice que la CNPBM, car la secrétaire générale a indiqué que cette initiative du gouvernement camerounais rentre dans des programmes et projets d’assistance des réformes liées à la promotion du vivre ensemble et de l’harmonie.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

« La loi était devenue obsolète »

Economie
Josy MAUGER | 16-07-2018 10:22 | 0 0

   Sophie Mbenoun, directeur de la formation et de l’orientation professionnelle au Minefop.

Le chef de l'Etat vient de promulguer la loi régissant la formation professionnelle au Cameroun. Qu'est-ce qui justifie ce nouveau dispositif ?
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter