Responsive image

Palais de l’Unité: tapis rouge pour trois diplomates

Presidential
Jean Francis BELIBI | 22-12-2017 08:46

Les nouveaux ambassadeurs d’Italie, de l’Union européenne et le haut-commissaire de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord ont présenté leurs lettres de créance hier au président Paul Biya.

Hier en mi-journée, il est 12 h 20 mn lorsque l’ « Ode à la joie », l’hymne de l’Union européenne (UE) retentit sur le parvis du Palais de l’Unité. A la manoeuvre, la musique de la Garde présidentielle.

Face aux troupes, composées pour la circonstance de la compagnie d’honneur à trois sections de cette unité d’élite, de la haie d’honneur étoffée en sabres et placées sous le commandement du chef de bataillon Kalkibi Patale, chef section instruction et entrainement au 3e Bureau de l’état-major de la Garde présidentielle, se trouve S.E. Hans-Peter Schadek.

Le nouvel ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne, qui a à ses côtés le chef du protocole d’Etat de la présidence de la République, Simon Pierre Bikele, vient de présenter au président de la République, Paul Biya, en même temps que les lettres de rappel de son prédécesseur, celles qui l’accréditent auprès de lui en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire.

Il s’agit d’une première, puisque jusqu’ici ce sont des lettres d’introduction qui étaient reçues.

Le cérémonial protocolaire en moins. Car avant d’accéder au salon des ambassadeurs au 3e étage du Palais de l’Unité à son arrivée une vingtaine de minutes plus tôt, le diplomate européen a passé en revue les troupes et écouté l’hymne national du Cameroun.

Ingénieur agronome, titulaire d’un doctorat en économie rurale, S.E. Hans-Peter Schadek, qui travaille pour le compte de la Commission européenne depuis 1993 revient dans un pays qu’il connaît pour y avoir exercé comme conseiller à la délégation de l’UE au Cameroun entre 1998 et 2002.

Avant le diplomate européen, c’est le nouvel ambassadeur d’Italie au Cameroun, S.E. Marco Romiti qui a été le premier chef de mission diplomatique à sacrifier à ce rituel. Diplomate de carrière, il est diplômé en sciences politiques de l’université de Rome « La Sapienza ».

Celui qui a débuté sa carrière diplomatique en 1995 au ministère italien des Affaires étrangères était, avant sa nomination comme ambassadeur d’Italie au Cameroun, en poste à la direction générale de l’Union européenne à Rome.

Il arrive au Cameroun au moment où les relations entre les deux pays connaissent une croissance certaine, à la suite de la visite d’Etat effectuée du 20 au 22 mars 2017 en Italie par le président de la République, Paul Biya, après celle effectuée l’année d’avant au Cameroun par le président Sergio Mattarella. Troisième chef de mission diplomatique à présenter ses lettres de créance au président de la République, c’est le nouveau haut-commissaire de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord.

Comme les deux autres avant lui, S.E. Rowan James Laxton a eu droit aux mêmes honneurs protocolaires. Il a occupé de nombreuses fonctions pour le compte de son pays à l’étranger pour une carrière qu’il a commencée au Foreign and Commonwealth Office, le ministère britannique des Affaires étrangères en 1993. Avant sa nomination au poste de haut-commissaire, avec résidence à Yaoundé, il était directeur adjoint, chef de la sécurité à l’étranger au Foreign and Commonwealth Office à Londres.

Comme la veille, le président de la République était entouré de proches collaborateurs, dont le ministre des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella, le ministre, Secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, le général de brigade aérienne, chef d’état-major particulier du président de la République, Emmanuel Amougou et le lieutenantcolonel, commandant la Garde présidentielle, Raymond Jean Charles Beko’o Abondo.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter