Responsive image

CRTV: des ingrédients pour une gestion plus efficace

Societe
Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG | 28-12-2017 12:00

Face aux défis qui interpellent l’office en 2018,  le ministre Issa Tchiroma Bakary a donné des directives hier lors de la 42e session extraordinaire du conseil d’administration à Yaoundé.

C’est pour relever les défis dans le cadre de l’élection présidentielle 2018 et la préparation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 que la Cameroon Radio Television (CRTV) ménage sa monture. C’est dans cette logique que s’est tenue hier au siège de l’office, la 42e session extraordinaire du conseil d’administration de la CRTV.

Présidée par le ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary, par ailleurs PCA, entouré du directeur général, Charles Ndongo, de son adjoint Emmanuel Wongibé et des membres de cette instance, cette rencontre a permis de plancher sur la gestion de l’entreprise.

Au menu des travaux, le plan stratégique 2018-2020, la cartographie des risques de gestion et d’exploitation, le fonctionnement des comités stratégiques, l’examen des projets relatifs à l’arrimage de la CRTV à la loi du 12 juillet 2017 sur les entreprises publiques et le projet de réhabilitation technique, entre autres. « Nous devons affronter les défis et les surmonter avec efficacité », a rappelé le Mincom au top management de la CRTV.

Car, pour l’année 2018, considérée comme l’année préparatoire de la CAN 2019, le ministre Issa Tchiroma Bakary a indiqué que 380 techniciens doivent être outillés à l’utilisation du matériel upto- date récemment acquis par l’entreprise. Ceci dans la mesure où ces ressources humaines seront mobilisées sur les six sites devant abriter cette compétition.

Dans le même ordre d’idées, le Mincom a demandé à la direction générale de mobiliser les troupes afin que ces défis soient relevés. « Nous avons pris l’engagement solennel de faire en sorte que la CRTV figure en tête du palmarès des grandes réalisations », a poursuivi Issa Tchiroma Bakary. C’est pourquoi, le PCA a rappelé la nécessité de remettre en service le pylône du centre de diffusion de Logbessou à Douala dont l’importance en termes d’audience n’est plus à démontrer.

Ce travail va consister à l’installation des différents équipements de la CRTV et de ses partenaires que sont RFI et BBC-Afrique. Tout en félicitant la CRTV pour l’adoption de la convention collective, le Mincom a prescrit un climat social serein entre les différents acteurs et la chaine de travail de la CRTV.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter