Responsive image

Daphne: l’hymne à l’amour

Culture
Assiatou NGAPOUT M. | 15-01-2018 12:33

Les morceaux « Promets-moi » et « Jusqu’à la gare » de la chanteuse embarquent les mélomanes dans un voyage au pays de la douceur.

Mélodies langoureuses et mots d’amour qui caressent l’oreille. C’est l’effet des deux singles de l’artiste musicienne Daphne. Décidément, la jeune artiste de 28 ans a opté de faire plaisir à ses fans de toujours « jusqu’à la gare ». Sortis simultanément le 1er septembre dernier, ses deux derniers et chaleureux titres « Promets-moi » et « Jusqu’à la gare » séduisent les mélomanes même les plus sceptiques.

Dans les cérémonies de mariage, les couples s’inspirent de ces chansons pour sceller leur union. En playback, ils chantent en se promettant de s’aimer jusqu’à l’éternité. Même lors des soirées romantiques et glamour, dans les restaurants et cabarets, les amoureux trouvent là leur source d’inspiration pour raviver leur flamme.

Une ode à l’amour et des mots pour le chanter, rien de plus intéressant pour rassurer l’être aimé. Pour concocter ces mélodies pleines de tendresse, Daphne a puisé des sons de musique urbaine en collaborant avec Big Joe et le percutant chanteur Salatiel. Ceci comme pour embarquer ses mélomanes dans un voyage au pays des plus belles et douces chansons d’amour.

D’emblée, on retrouve ce grain si chaud dans son chant qui tutoie le français, l’anglais, l’ewondo et le duala avec le même sentiment d’intimité. Envie de détente à deux sur fond de mélodie d’amour et tout en se murmurant quelques « je t’aime » et promesse à l’oreille.

Les chansons de Daphne s’y collent à merveille. Après être « Calée », on se doutait que bien que cette histoire allait s’arrêter en si bon chemin. Dans son clip vidéo « Promets- moi » riche en couleur et de romantisme, la « loveuse » implore son « gars » de lui promettre qu’il restera toujours près d’elle et qu’il aimera jusqu’à la fin.

Face à son amoureux en plein air, tout en exécutant des déhanchements langoureux, elle lui remet son coeur. Et comme toute belle histoire d’amour, seul le mariage peut concrétiser toutes les promesses faites par les compagnons devant Dieu et les hommes. Et le morceau « Jusqu’à la gare » vient ainsi sceller cet attachement comme pour dire que l’amour : c’est pour le meilleur et le pire.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

« La loi était devenue obsolète »

Economie
Josy MAUGER | 16-07-2018 10:22 | 0 0

   Sophie Mbenoun, directeur de la formation et de l’orientation professionnelle au Minefop.

Le chef de l'Etat vient de promulguer la loi régissant la formation professionnelle au Cameroun. Qu'est-ce qui justifie ce nouveau dispositif ?
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter