Responsive image

« La Ligue était prête à 60%»

Sports
Priscille G. Moadougou | 18-01-2018 11:16

Thérèse Pauline Manguele, secrétaire général de la LFPC.

Le championnat national de football a été reporté à une date ultérieure. Qu’est-ce qui explique ce report?

Tout était mis en oeuvre pour que le championnat soit lancé le jour retenu. Malheureusement, il y a notamment la libération tardive des codes d’accès au système Fifa Connect. La Fecafoot n'a ouvert le système d'enregistrement des licences que depuis le 12 janvier dernier. Les clubs déposent les dossiers physiques de leurs joueurs et encadreurs à la Ligue en vue de l'établissement des licences. En plus, les stades du Sud-Ouest sont indisponibles le week-end du 20 au 21 janvier à cause de la visite d’inspection de la Caf.

Au moment où le report du championnat est acté, où en étiez-vous sur le plan organisationnel ?

La Ligue était prête à 60%, quelques facteurs exogènes venant freiner son élan. La liste des arbitres retenus pour la saison 2017-2018 reste attendue; ce n'est qu'après sa mise à disposition par la Fédération que le stage de recyclage des officiels sera programmé par la ligue. Les stades qui logeront les rencontres des championnats sont déjà identifiés. Les diverses subventions parviendront à la Ligue dans les prochains jours.

Le démarrage tardif ne causera-til pas un préjudice aux équipes engagées en compétitions africaines ?

Effectivement, les clubs engagés en compétitions interclubs de la Caf partiront avec un réel handicap par rapport aux autres équipes. Pendant qu'un pays comme la Guinée est à sa 14e journée, le Cameroun n'a pas lancé son championnat. Pourtant, la Ligue avait sensibilisé ses partenaires et autres intervenants sur la nécessité de mettre tout en oeuvre pour permettre le démarrage effectif de la saison sportive 2017-2018 dès le 03 décembre 2017. Actuellement, les deux clubs engagés font des matches amicaux contre les autres clubs du championnat, ce qui ne les aidera que partiellement, un match amical ne pouvant avoir le même effet qu'un match à trois points.

Pouvez-vous nous présenter quelques enjeux de cette nouvelle saison…

Les enjeux sont multiples dans un contexte marqué par la préparation de la Can 2019. La compétitivité sera accrue à cause du nouveau calendrier de la Caf, la première place à la tête du championnat Mtn Elite One sera âprement recherchée. Mtn Elite Two regorge en son sein de toutes les équipes mythiques qui souhaiteraient remonter en première division (Canon, Tkc, Panthère, Racing). Il faut ajouter le facteur des récompenses qui crée une réelle émulation. Finalement, à combien de clubs se joueront les championnats MTN 1 et 2 ? Les championnats se joueront à 18 et 15 clubs respectivement pour Mtn Elite One et Mtn Elite two. En ce qui concerne Mtn Elite Two, aucun mécanisme n'a été prévu pour suppléer l'absence des représentants issus du tournoi inter-poules des Ligues régionales. La Ligue attendait trois (03) clubs des régions qui ne sont pas arrivés.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter